Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Un nouveau traitement pour le diabète

Le diabète est un trouble métabolique à incidence élevée dans la société moderne. La découverte de méthodes permettant d'empêcher ou de soigner cette maladie présente un défi médical de taille.
Un nouveau traitement pour le diabète
La découverte de lymphocytes T régulateurs (Tregs) en tant que préservateurs de la tolérance périphérique a considérablement renforcé les connaissances sur les maladies auto-immunes. De nouvelles preuves indiquent que les Tregs sont activement impliqués dans le diabète et jouent un rôle important dans la limitation des maladies inflammatoires chroniques, comme l'asthme.

Dans le cas du diabète, la destruction immunitaire des cellules pancréatiques bêta indique que les Tregs sont inactifs et peuvent être stimulés pour stopper le déclenchement ou la progression de la maladie. Avec cela à l'esprit, les chercheurs financés par l'UE dans le cadre du projet DIABIL-2 («Ultra-low dose of IL-2 for the treatment of recently diagnosed type 1 diabetes») proposent d'utiliser l'Interleukine-2 (IL-2) pour stimuler les Tregs chez les patients diabétiques.

Des travaux antérieurs menés par le consortium ont montré que l'utilisation de l'IL-2 dans un modèle murin diabétique peut empêcher et même soigner la maladie. Chez l'homme, l'administration de l'IL-2 est sûre et active les Tregs, et peut même traiter les symptômes de l'hépatite C.

DIABIL-2 cherche à étendre ces résultats et à tester une dose ultra-faible d'IL-2 dans un essai clinique de phase IIb avec des patients ayant reçu récemment un diagnostic du diabète de type 1 (DT1). L'étude sera effectuée dans plusieurs centres d'Europe et impliquera des patients catégorisés par l'âge.

Pendant la première partie du projet, les partenaires ont finalisé la documentation nécessaire pour l'obtention de l'approbation des essais cliniques. L'IL-2 a été produite conformément aux bonnes pratiques de fabrication sous une forme lyophilisée qui devrait réduire le nombre de visites en hôpital pour les patients. Un laboratoire central a également été sélectionné pour la gestion des échantillons de patients et la gestion des données.

Une partie importante du projet a été consacrée à l'analyse des Tregs des patients. Les chercheurs espéraient déterminer le statut de méthylation du régulateur principal du développement et de la fonction des Tregs, FOXP3.

Le succès de l'approche DIABIL-2 pour l'arrêt de la destruction des cellules bêta pancréatiques auto-immunitaires pourrait révolutionner le traitement et la gestion du diabète. En ce qui concerne la DT1 chez les enfants, cela pourrait atténuer les symptômes de la maladie et améliorer la qualité de vie des jeunes patients et de leurs familles.

Informations connexes

Mots-clés

Diabète, Tregs, auto-immunitaire, inflammatoire, IL-2