Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Des nouvelles techniques pour obtenir de l'eau propre

Pour étudier les techniques de nettoyage de l'eau, un projet financé par l'EU a mis en place un réseau d'échanges avec la Chine. Il a organisé plus de 60 détachements, conduisant à des appareils de désinfection basés sur des catalyseurs, l'oxydation et les UV-C.
Des nouvelles techniques pour obtenir de l'eau propre
L'accès à une eau propre et saine est un souci majeur pour la plupart des populations. La solution se trouve en partie dans de nouvelles techniques de traitement de l'eau.

Le projet WATECH (Advanced treatments for water sustainability in Europe and China), financé par l'UE, a lancé un réseau d'échanges entre la Chine et l'Europe. Le but était de faciliter l'échange de connaissances entre les chercheurs des deux régions, dans le domaine du traitement de l'eau. L'équipe a étudié les principaux problèmes de pollution de l'eau, et conçu de nouvelles techniques pour traiter l'eau potable et les eaux usées.

Parmi leurs activités, les chercheurs ont étudié de nouvelles techniques à base de catalyseurs, pour désinfecter l'eau potable. Ils ont constaté que les nanoparticules d'argent représentent une solution économique et efficace. Une autre possibilité est de retirer certains sels à l'aide de peroxyde d'hydrogène activé et de dégradation par oxydation. Les chercheurs ont envisagé l'usage de permanganate pour éliminer les micro-polluants ainsi que l'encrassement des manchons à lampes UV.

Les chercheurs ont aussi examiné les performances de divers processus d'oxydation, par exemple par ozonation. Ils ont étudié l'association de rayons UV-C et de peroxyde d'hydrogène pour retirer des polluants comme les produits ignifuges organophosphorés, et l'usage de catalyseurs activés par la lumière visible pour effectuer une oxydation antibiotique.

Les chercheurs ont aussi étudié l'usage des UV-C pour éliminer les résidus de médicaments dans les effluents d'eaux usées. Ceci a conduit à un système mini-fluidique de photoréaction aux VUV (ultraviolets extrêmes).

Le projet s'est traduit par 62,5 détachements très réussis, avec deux articles déjà publiés et huit autres soumis ou en préparation. Il a organisé un atelier sur les bases des techniques sophistiquées d'oxydation et leur application au recyclage de l'eau.

Le projet WATECH a encouragé un échange fécond de connaissances entre des chercheurs d'Europe et de Chine dans le domaine des techniques de traitement de l'eau. L'amélioration des méthodes de traitement renforcera la qualité de l'eau potable dans les zones polluées.

Informations connexes

Mots-clés

Eau, traitement, WATECH, échange de connaissances, Chine, réseau