Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Comment gérer les mines

Un groupe de l'UE développe de nouvelles techniques pour détecter et gérer les mines. L'étude a comparé les technologies existantes, a évalué leur utilisation éthique et a révisé les nouvelles technologies, y compris des capteurs innovants et un système de neutralisation par laser.
Comment gérer les mines
Les mines et bombes similaires persistent, longtemps après la cessation des conflits pour lesquelles elles ont été déployées, représentant un grave danger pour les civils. Au rythme d'élimination actuel, il faudra des siècles pour débarrasser le monde des mines.

Le projet D-BOX financé par l'UE vise à proposer un ensemble intégré d'outils flexibles et de solutions pour la cartographie, la détection, la neutralisation et l'élimination des mines. Les développements optimiseront les opérations sur le terrain, réduisant les coûts et améliorant la vitesse d'élimination. Composé de 20 membres, le projet d'une durée de trois ans s'achèvera à la fin de 2015.

Les membres du consortium ont commencé par examiner les activités de déminage actuelles, concentrant leur évaluation sur les outils existants pour se concentrer sur les éléments les plus utiles. La liste qui en résulte a été évaluée au niveau des raffinements potentiels, utilisant une analyse spécifique développée par le projet.

L'équipe a également étudié l'impact des nouvelles technologies d'un point de vue éthique. Les travaux ont produit un ensemble de directives culturelles qui aideront les décideurs et autres intervenants à envisager les implications sociales et légales du déminage. D'autres questions légales et quasi-légales ont été documentées concernant les démonstrations sur le terrain. L'étude a également évalué les implications éthiques et légales de l'utilisation d'organismes génétiquement modifiés pour la bio-détection des explosifs.

Les outils du projet ont été intégrés et une interface utilisateur a été développée, produisant un concept de boîte à outils. Après des discussions en groupe, l'équipe a défini des composants pertinents, y compris une base, des cas d'étude, des priorités, un catalogue d'outils et des formats de données à utiliser.

D-BOX a cherché à améliorer les méthodes existantes de détection à longue et à courte portée et à développer de nouvelles techniques pour cette dernière. Le groupe a créé des capteurs innovants capables de détecter à courte portée des mines en plastique ou en métal et des sous-munitions. Les capteurs séparent également les explosifs d'un contexte de caractéristiques du sol inoffensives. Le projet a réussi à réduire les zones à risque et a développé des composants spatiaux pour des technologies de communication et de système mondial de navigation par satellites.

Un système de neutralisation au laser a été conçu et développé et ses performances ont été simulées. Le consortium a également collecté et analysé les matériaux de formation existants.

Le projet D-BOX a étendu les capacités de déminage actuelles. Le kit d'outils modulaire est personnalisable en fonction de différentes circonstances et peut améliorer le rythme d'élimination des mines.

Informations connexes

Thèmes

Security

Mots-clés

Mines, neutralisation, bio-détection, explosifs, sous-munitions