Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Un nouvel outil pour les infections des voies urinaires

Des chercheurs européens ont développé un nouveau dispositif de point de soins totalement fonctionnel pour un diagnostic rapide des infections bactériennes.
Un nouvel outil pour les infections des voies urinaires
Les infections à répétition et la résistance aux antibiotiques nécessitent des choix thérapeutiques précoces mieux informés et plus rapides. Financé par l'UE, le projet ROUTINE (Routine diagnostic tool for urinary tract infections caused by ESBL and carbapenamase producing bacteria) a mis au point un lecteur complètement fonctionnel sur une puce moulée par injection. Ce lecteur contient tous les réactifs nécessaires ainsi que les algorithmes de diagnostic et une interface utilisateur conçue par le projet ROUTINE.

Ce test réalisé au chevet du patient associe la préparation des échantillons, l'amplification de l'ADN, et le système de lecture de la résistance, le tout en moins de trente minutes. Le système ROUTINE permettra au médecin de déterminer la gravité de l'infection et d'identifier les antibiotiques qui seront efficaces et ceux qui ne le seront pas.

Les partenaires du projet ont identifié les bactéries les plus courantes responsables des infections des voies urinaires et ont mis en place les essais de réaction en chaîne par polymérase (PCR) pour détecter les gènes de résistance. L'optimisation de la méthode a utilisé Escherichia coli et Klebsiella pneumoniae carbapenemase comme organismes modèles. L'appareil comprend une puce d'amplification PCR des gènes bactériens spécifiques et un lecteur de puces capable de lire le signal de fluorescence.

La conception de l'essai et les outils d'analyse des résultats post-PCR sont encore en développement. Les équipes du projet envisagent également un système de gestion des données en ligne (logiciel de gestion et de contrôle) pour la conception et la mise en place des essais diagnostiques.

La diffusion des travaux et des outils imaginés par les partenaires du projet ont d'ores et déjà suscité un grand intérêt lors de plusieurs conférences internationales. Deux publications à comité de lecture sur les travaux de ROUTINE sont prévues, ainsi que des essais précliniques et cliniques.

Les travaux approfondis après l'achèvement du projet comprennent l'optimisation des réglages du lecteur/puce à l'aide d'échantillons supplémentés en bactéries pour des tests menés sur des patients souffrant d'une infection des voies urinaires. En matière de commercialisation, le dispositif promet d'améliorer la gestion du patient en offrant un traitement antibiotique fondé sur des preuves. Son utilisation permettra par conséquent de diminuer la propagation des infections bactériennes, de réduire la mortalité induite par les médicaments et de prévenir l'émergence de nouvelles bactéries résistantes aux antibiotiques. Par ailleurs, une antibiothérapie mieux ciblée et plus efficace génèrera sans aucun doute une réduction conséquente des coûts sanitaires.

Informations connexes

Mots-clés

Infections des voies urinaires, dispositif de point de soins, diagnostic, résistance aux antibiotiques, ROUTINE, choix des antibiotiques