Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Optimiser la gestion de la pêche en Europe

Les pêches européennes sont confrontées à des problèmes économiques et écologiques, bien que l'UE produise près de 7 millions de tonnes de poissons, soit 5 % de la production mondiale totale. Une initiative de l'UE a développé des solutions pour aider à restaurer la durabilité de la pêche et à renforcer leur compétitivité mondiale.
Optimiser la gestion de la pêche en Europe
Une approche radicale à la gestion de la pêche est nécessaire pour préserver les stocks halieutiques commerciaux et sécuriser la subsistance des pêcheurs, tout en stoppant la surpêche et le déclin des stocks halieutiques.

Dans l'ensemble, le projet DIOMFISH («Design and implementation of optimal management systems for European fisheries»), financé par l'UE, cherchait à développer un système de gestion optimisé pour promouvoir des exploitations piscicoles durables dans l'UE. Le système accorde efficacement des droits de pêche aux États membres de l'UE dans le cadre de leurs quotas nationaux, requérant une application minimale. Les pêcheurs auront suffisamment de motivations pour obéir à leurs quotas.

Les travaux ont commencé avec une révision importante de la politique commune de la pêche (PCP), l'instrument de l'UE pour la gestion des pêches et de l'aquaculture. La pertinence des systèmes européens de gestion a été analysée. Les politiques de pêche actuelles dans les pays candidats ont également été analysées.

Un modèle de pêche écologique et économique a été développé sur la manière de créer un système de gestion optimal. Il se basait sur les inconvénients identifiés de la PCP et les systèmes de gestion. Pour tester le modèle, les études de cas ont été effectuées dans des pêcheries en mers Baltique, Noire, Méditerranéenne et du Nord. Les cas ont comparé l'efficacité des systèmes de gestion développés avec la situation actuelle.

Utilisant le système de gestion en tant que base, des recommandations ont été élaborées sur la manière de mettre en place les principes et les objectifs de la PCP. Cela a été effectué en harmonisant les intérêts des pêcheurs à ceux des décideurs politiques, des parties prenantes et des pays. De plus, un rapport a souligné les changements nécessaires.

DIOMFISH a identifié les problèmes qui accablent les exploitations piscicoles européennes et a proposé des solutions pour leur gestion pratique et efficace. En restaurant les stocks halieutiques à un bon état stable et en permettant les pêcheurs et les communautés côtières à se développer, les Européens auront plus de choix de poissons frais dans les années à suivre.

Informations connexes

Mots-clés

Pêche, poissons, stocks halieutiques, surpêche, aquaculture