Skip to main content

Multipurpose trees and non-wood forest products a challenge and opportunity

Article Category

Article available in the folowing languages:

De nouveaux outils et connaissances au service d'un développement rural durable, et d'une bioéconomie plus compétitive en Europe

Les forêts représentent plus de 35 % de la surface de l'UE et sont essentielles à la bioéconomie de l'Europe, en particulier pour les zones rurales. Un projet de l'UE s'est intéressé au potentiel des produits forestiers non ligneux pour soutenir une économie innovante, basée sur les produits biologiques et économe en ressources.

Changement climatique et Environnement
Technologies industrielles
Société
Alimentation et Ressources naturelles
Recherche fondamentale

Les forêts d'Europe assurent les revenus d'environ 16 millions de propriétaires forestiers et soutiennent de 3 à 4 millions d'emplois, principalement en zone rurale. Cependant, le potentiel des produits forestiers non ligneux (PFNL), tels que champignons, baies, résines, plantes aromatiques et médicinales, a été largement négligé au profit des produits ligneux. Ce potentiel reste plutôt méconnu et négligé, en dépit de la contribution notable de ces produits non ligneux dans la création d'emplois et d'opportunités commerciales. Pour soutenir la croissance des zones rurales et la bioéconomie de l'Europe, il faut concevoir de nouvelles solutions capables d'optimiser la fourniture et la rentabilité durables des produits forestiers non ligneux ainsi que des arbres à plusieurs usages (qui produisent autre chose que du bois) comme le châtaigner. Exploiter durablement les produits forestiers non ligneux, en vue de bénéfices financiers et écologiques Le projet STAR TREE (Multipurpose trees and non-wood forest products a challenge and opportunity), financé par l'UE, «voulait améliorer la compréhension, les informations, les conseils et les outils pour soutenir les acteurs impliqués comme les propriétaires de forêts, les gestionnaires de ressources, les entreprises, les décideurs politiques et autres entités publiques ou privées», déclare le Dr Robert Mavsar, coordinateur du projet et directeur adjoint de l'Institut européen de la forêt. «Ceci devrait contribuer à optimiser la gestion des arbres à plusieurs usages, et à concevoir de nouvelles méthodes pour renforcer la commercialisation et la rentabilité des produits forestiers non ligneux, afin de rendre plus compétitive l'économie rurale.» Dans ce but, le projet STAR TREE s'est appuyé sur des études de cas dans 14 régions d'Europe (10 États membres plus la Serbie et la Turquie), impliquant profondément les acteurs du secteur. Dans chacune de ces régions, des groupes d'acteurs de la chaîne de valeur des produits forestiers non ligneux ont été informés sur les développements du projet, et ont participé à des réunions et des manifestations en rapport avec les activités en cours dans leur région. Ces groupes ont été essentiels au processus de consultation et d'échange de connaissances, nécessaire pour concevoir les solutions pertinentes et générer de nouvelles idées à partir des études de cas régionales. Celles-ci ont porté sur le développement de la filière bois et des produits forestiers non ligneux, divers contextes socio-économiques et de politiques, et les caractéristiques de l'environnement. Elles ont abouti à une vue d'ensemble du secteur des produits forestiers non ligneux, aux niveaux de l'UE et des régions, et contribué à déterminer des approches innovantes pour gérer et utiliser ces produits. C'est ainsi que les produits forestiers non ligneux bénéficient du développement rural et du soutien à un style de vie respectant davantage l'environnement, et que leur usage durable impose aux acteurs impliqués de surmonter la fragmentation de la gouvernance de ces produits en termes d'institutions et de réglementation. En outre, l'innovation dans ce domaine doit dépasser les frontières du secteur, et une meilleure compréhension de la demande et de la production ouvrirait de nouvelles opportunités pour les produits forestiers non ligneux, commercialisés ou non. Première perspective européenne sur le potentiel des produits forestiers non ligneux et des arbres à plusieurs usages STAR TREE a notamment conduit la première enquête à l'échelle de l'Europe sur la collecte et la consommation des PFNL. «Une part importante des produits forestiers non ligneux est directement consommée par les ménages et n'est pas prise en compte par le dernier rapport (2015) sur l'état des forêts en Europe, lequel donne la valeur totale des PFNL commercialisés pour les forêts du continent. Malheureusement, aucune information fiable ne permet de quantifier cette part», explique le Dr Mavsar. Avec plus de 17 300 réponses, l'étude révèle que près de 90 % des foyers ont consommé des produits forestiers non ligneux en 2015, et environ un quart en ont cueilli au moins un dans cette année. Ceci représente 20 % de la population, et démontre encore plus que la cueillette des PFNL est une activité importante. STAR TREE a optimisé la chaîne de valeur des produits forestiers non ligneux en démontrant comment ils peuvent être utilisés, avec les arbres à plusieurs usages, pour renforcer et diversifier les activités économiques en zones rurales. «Nous avons étudié le réservoir de ressources, les marchés, les institutions et les innovations, afin de développer les opportunités actuelles et potentielles en faveur d'une économie européenne 'circulaire' et basée sur les produits naturels», conclut le Dr Mavsar.

Mots‑clés

Développement rural, bioéconomie, produits forestiers non ligneux, arbres à plusieurs usages, STAR TREE

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application