Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Chypre et la Crète comme espaces insulaires

Une étude examinant la connexion entre l'espace insulaire et l'expansion des structures économiques à Chypre et dans la Crète moderne. Les données récoltées portent sur les modes de production agricole en Méditerranée orientale au XVIIe siècle.
Chypre et la Crète comme espaces insulaires
La mer Méditerranée est une entité sociale, économique et culturelle qui est importante pour la recherche scientifique ainsi que pour l'étude d'une voie historique. Il est donc important d'étudier l'insularité dans le domaine des études méditerranéennes. Plus précisément, il est nécessaire de distinguer les significations de l'insularité lorsqu'elle renvoie à l'espace et à la taille des îles comme cela influence leurs capacités de production et les structures économiques.

Un projet MEDINS (Mediterranean insularities and ‘miniature continents’: Space, landscape and agriculture in early modern Cyprus and Crete), financé par l'UE , a suggéré Chypre et la Crète comme modèles pour créer un typologie de l'espace insulaire.

MEDINS a étudié le paysage agricole et la culture des deux îles sur la base de l'analyse des registres fiscaux et fonciers de l'époque de l'Empire ottoman. Le projet a récolté et traité des données à l'aide d'outils de cartographie numérique, de bases de données cartographiques et de systèmes d'information géographique. Cela a permis d'étudier le paysage des deux îles et le mouvement, la contraction ou la production de diverses cultures au fil du temps.

L'étude du script siyakat de la Turquie ottomane a permis le traitement des sources primaires telles que les enquêtes fiscales ottomanes. En vue de situer Chypre et la Crète dans le cadre théorique et conceptuel plus large des insularités méditerranéennes, MEDINS s'est concentré sur la diffusion. Cela s'est déroulé via la rédaction et la publication d'un article ainsi que par l'organisation d'une conférence internationale sur la question de l'insularité et des présentations lors de diverses conférences.

Comme l'un des principaux objectifs était aussi d'élargir la diffusion au-delà du public académique, l'étude a fait connaître ses activités dans les journaux ainsi que dans des entretiens télévisés, des conférences publiques et des évènements à Chypre et en Crète. En outre, des activités pédagogiques ont ciblé des écoles et des enseignants à Chypre, créant de la sorte un impact socio-économique et de plus grandes implications sociétales.

Outre la visite d'écoles, MEDINS a également organisé un atelier de formation pour les enseignants des écoles secondaires inférieures et supérieures à Chypre. Les activités éducatives créées peuvent être mises en œuvre dans des classes et sont disponibles sur le site Internet du projet.

Les résultats complets de MEDINS comprennent en outre un document évalué par les pairs (et un à venir); un ensemble édité d'essais à publier comme numéro spécial d'un magazine; des présentations lors de conférences internationales; et une exposition basée sur le projet et qui faisait partie de la série de manifestations «Terra Mediterranea» au Centre des arts municipaux de Nicosie (avril-novembre 2017).

Informations connexes

Mots-clés

Chypre, Crète, insularité, Études méditerranéennes, MEDINS, paysage, agriculture