Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Compréhension détaillée des forces motrices derrière le trafic humain

La traite des êtres humains (TEH) est en hausse, malgré les immenses efforts et les investissements financiers réalisés pour éviter ces activités. Une initiative de l'UE a adopté une approche holistique pour s'attaquer à la TEH afin d'aider un large éventail d'acteurs impliqués dans la lutte.
Compréhension détaillée des forces motrices derrière le trafic humain
Prévenir et combattre la TEH est une priorité pour l'ensemble de l'Europe et se trouve en bonne place à l'agenda de l'UE. Pour endiguer avec succès ce crime grave, il convient de connaître davantage l'importance de la TEH en Europe. À ce jour, ces connaissances ont été limitées par plusieurs facteurs, notamment la difficulté à obtenir des données en raison de leur nature clandestine.

Pour aborder cette question, le projet TRACE (Trafficking as a criminal enterprise), financé par l'UE, a soutenu plusieurs intervenants clés dans la lutte contre le trafic des êtres humains en évaluant et en consolidant les informations entourant les auteurs et l'activité de TEH.

TRACE a abordé le phénomène de la TEH d'un point de vue juridique, criminologique, socio-économique, psychologique et d'application de la loi. Il s'est également basé sur des projets et des activités nationaux et européens en cours sur le sujet. L'accent a été mis sur l'exploitation sexuelle, le travail forcé ou les services et les activités criminelles.

Les partenaires du projet ont examiné les écarts dans les politiques de lutte contre la traite des êtres humains actuelles des États membres. Ils se sont concentrés sur les activités des auteurs et ont développé une compréhension de la structure, des relations sociales, des méthodes, des itinéraires de voyage et des technologies associées aux différents types de TEH.

L'équipe TRACE a analysé les aspects politiques et socio-économiques qui contribuent à la TEH. Elle a également prévu l'impact de toute évolution sociale, politique, économique et pénale future sur la TEH en Europe. Cela a montré une augmentation de la criminalité forcée pour mendicité et fraude à l'identité.

Les conclusions ont été introduites dans les recommandations politiques pour aider les décideurs, les agences d'application de la loi et les organisations de la société civile dans leurs efforts pour combattre et empêcher la TEH en Europe. Dix recommandations générales ont été formulées en plus de ce qui précède. Un manuel d'accompagnement aidera également ces intervenants à développer des mesures adaptées de lutte contre la traite des êtres humains.

TRACE a contribué à une meilleure connaissance de la TEH comme une entreprise, des caractéristiques des trafiquants aux facteurs qui influencent les tendances et les politiques existantes. Les résultats sont particulièrement pertinents car l'Europe connaît un nombre sans précédent de migrants, dont certains sont vulnérables à l'exploitation.

Informations connexes

Thèmes

Safety

Mots-clés

Traite des personnes, traite des êtres humains, TRACE, entreprise criminelle