Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

PSORIASIS IL17 — Résultat en bref

Project ID: 627862
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Suisse
Domaine: Santé, Recherche fondamentale

Un espoir pour un traitement du psoriasis plus efficace

Le psoriasis touche environ 125 millions de personnes dans le monde et peut gravement affecter la qualité de vie du patient. La recherche de l'UE s'est penchée sur une famille de messagers chimiques qui jouent un rôle crucial dans le développement de la maladie et qui pourraient conduire à des cibles thérapeutiques.
Un espoir pour un traitement du psoriasis plus efficace
Les chercheurs du projet PSORIASIS IL17 (Investigating the role of dysregulated interleukin-17 signalling in the pathogenesis of psoriasis) ont étudié la façon dont l'interleukine-17 (IL-17) active d'autres molécules afin de déclencher une réponse inflammatoire et le psoriasis.

Les cytokines IL-17 sont importantes dans les réponses immunitaires aux bactéries et aux champignons. Par ailleurs, dans les essais, un anti-IL-17 qui cible IL-17A est parvenu à traiter le psoriasis mais son coût est trop élevé pour la plupart des patients.

En cherchant d'autres voies de signalisation initiées par les cytokines IL-17 qui jouent un rôle dans les maladies inflammatoires comme le psoriasis, les chercheurs ont sélectionné deux candidats, le récepteur D IL-17 (IL-17RD) et IL-17C.

IL-17RD réduit les réponses immunitaires déclenchées par IL-17A et, en utilisant des souris transgéniques, l'équipe a observé un rôle protecteur pour IL-17RD dans le psoriasis. L'expression du récepteur dans le tissu malade s'est accompagnée d'une augmentation des molécules pro-inflammatoires. Par ailleurs, IL-17RD a un ligand qui active les macrophages afin d'atténuer l'inflammation. L'activation d'une voie chimique, comparée à la réponse inflammatoire bloquante, est une option thérapeutique attrayante.

Appliquant un stress chimique et mécanique aux kératinocytes, le projet PSORIASIS IL17 a observé une augmentation de l'expression de IL-17C qui à son tour a conduit à une production accrue des cytokines pro-inflammatoires. Les chercheurs ont identifié une nouvelle cible IL-17C, une protéine encodée par un gène précédemment trouvé dans les patients atteints de psoriasis. Grâce à des études in vitro, ils ont identifié des facteurs de transcription clés produits dans ces cellules mutantes qui activent la cytokine pro-inflammatoire et les réponses de chimiokine.

Les travaux menés sur IL-17C mettent en lumière la phase d'initiation du psoriasis et reflètent le phénomène Koebner chez les patients où une égratignure sur une partie non touchée de la peau produit une lésion. Par ailleurs, les implications des réponses des chimiokines sont que la réponse pro-inflammatoire peut être perpétuée puisque les chimiokines attirent certains types de cellules immunitaires.

Les produits livrables de la recherche PSORIASIS IL17 ont franchi de nombreuses étapes vers le développement de têtes de série pharmaceutiques pour le psoriasis dans l'Espace européen de la recherche (EER). Le modèle murin récemment développé sera un outil utile dans la recherche future. La nouvelle thérapie entraînera moins de consultations en hôpital et une baisse correspondante des heures de travail perdues pour la main-d'œuvre d'Europe.

Informations connexes

Mots-clés

Psoriasis, PSORIASIS IL17, cytokines, IL-17RD, IL-17C