Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Les interactions entre l'homme et les oiseaux au Moyen-Âge en Europe

Une équipe européenne a étudié l'élevage des oiseaux en Europe entre l'époque romaine et le Moyen-Âge.
Les interactions entre l'homme et les oiseaux au Moyen-Âge en Europe
Les poules et poulets ont été domestiqués pour la première fois en Asie, où ils sont restés la principale volaille de basse-cour pendant des milliers d'années. Bien que les poules et poulets se soient répandus en Europe à l'époque romaine, aucune source écrite ne détaille les pratiques d'élevage.

Le projet HUBIR (Human-bird interactions from the Roman period to the end of the Middle Ages: Italy and England in their European context), financé par l'UE, a étudié l'exploitation des oiseaux. Les chercheurs se sont concentrés sur l'exploitation des oiseaux par les Britanniques et les Italiens entre la période romaine et le Moyen-Âge. Le groupe qui a étudié l'Italie s'est concentré sur les zones urbaines et rurales, alors que pour l'Angleterre, les recherches ont porté sur les sites ecclésiastiques. L'équipe a utilisé des techniques novatrices portant sur l'analyse osseuse. Ils ont ainsi obtenu des données biométriques, le rapport des genres et les techniques d'abattage.

En Italie, les documents d'HUBIR mettent en exergue l'augmentation de la consommation de volaille dans les zones rurales tout au long du Moyen-Âge. Les données anatomiques et sur l'âge font également état d'une augmentation de l'élevage de volaille à partir du XIIIe siècle. Dans les zones rurales, les poules étaient essentiellement exploitées pour les œufs. Elles étaient abattues lorsqu'elles ne pondaient plus. Toutefois, les documents provenant de certains villages indiquent la consommation de poules qui pondaient toujours.

L'équipe en a conclu que ces poules avaient été abattues pour le marché en ville, alors que les œufs étaient essentiellement produits dans les campagnes, pour être ensuite apportés en ville. Les sites anglais font état de pratiques analogues à celles des zones rurales italiennes.

Les données anatomiques font état d'une variation de la taille et indiquent que les plus gros individus se trouvaient en Italie au Moyen-Âge. La taille des poulets semble avoir diminué par la suite. Les poulets anglais ont commencé à se développer à partir du Moyen-Âge et ont continué à le faire pendant toute la période postmédiévale.

Les résultats du projet montrent l'importance croissante des oies pendant le Moyen-Âge, alors que l'exploitation des canards et des pigeons reste faible. Dans certains cas, des traces d'élevage local ont été découvertes. L'âge de la mort fait état d'une exploitation spécifique étant donné que les oies sont autorisées à vivre plus longtemps pour la production de plumes. À partir du XIe siècle, en Italie et en Angleterre, les pigeons sont devenus un plat de choix régulier pour l'élite.

HUBIR a montré l'évolution de l'exploitation des oiseaux mais aussi des aspects oubliés de la vie au Moyen-Âge.

Informations connexes

Mots-clés

Oiseaux, médiéval, élevage, volaille, HUBIR, Moyen-âge