Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

L'énergie consommée dans les habitations et les transports modélisée au niveau personnel

Des chercheurs financés par l'UE ont étudié des techniques pour atténuer l'impact de la consommation d'énergie et des émissions de carbone associées au secteur domestique.
L'énergie consommée dans les habitations et les transports modélisée au niveau personnel
Dans la plupart des pays de l'UE, la consommation d'énergie du secteur domestique est responsable d'environ un tiers à la moitié des émissions de carbone. L'objectif du projet MODERATED POLICY (Modelling residential and transport energy for downstream policies) était de comprendre les conséquences des politiques en aval, qui s'adressent directement aux utilisateurs pour combattre les émissions de carbone.

L'initiative s'est intéressée au commerce du carbone au niveau de l'individu et du foyer, afin d'atténuer les émissions de carbone produites par le secteur domestique, à la maison ou au cours des transports personnels. Pour cela, le projet a mis au point un modèle économétrique de la demande pour la consommation conjointe d'énergie à domicile et dans les transports, et mené une enquête à base de questionnaire portant sur le commerce du carbone au niveau individuel. Les chercheurs ont abordé la mauvaise compréhension du compromis possible entre la consommation d'énergie au domicile pour la cuisine, le chauffage, l'éclairage et la consommation d'énergie pour les transports individuels, principalement par le biais de l'automobile.

MODERATED POLICY a comblé cette lacune dans le contexte du commerce de carbone au niveau des ménages, un domaine qui n'avait pas encore été étudié. Le projet a étudié les comportements de compromis à moyen et long terme concernant les économies d'énergie et de carbone, et les a intégrés au modèle. Comme il n'existe aucun exemple concret de comportement basé sur le plafonnement du carbone, MODERATED POLICIY a cherché à comprendre les réponses possibles en exploitant des exemples similaires tirés de la réalité. Ceux-ci comprenaient la location d'un véhicule avec un nombre limité de kilomètres par mois.

La principale constatation de l'étude a été que la consommation d'énergie et les émissions de carbone dues aux transports sont plus souples et se prêtent mieux à une politique commerciale en aval que l'énergie consommée au domicile. Pour poser les bases d'une politique de taxe carbone et de transaction personnelle, les chercheurs ont analysé la distribution des émissions.

Les résultats de MODERATED POLICY contribueront au débat politique actuel sur la capacité des politiques en aval à réduire les émissions de carbone des ménages, et donc les émissions globales.

Informations connexes

Thèmes

Life Sciences

Mots-clés

Énergie du transport, émissions de carbone, MODERATED POLICY, commerce du carbone, taxe sur le carbone