Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

SEATURTLES — Résultat en bref

Project ID: 329798
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Espagne
Domaine: Environnement

L'impact du changement climatique sur les populations de tortues de mer

Les tortues de mer partagent leur cycle entre la mer et la terre. L'on s'attend donc à ce que le changement climatique influence considérablement ces espèces en danger. Un projet financé par l'UE a étudié l'effet de ce dernier sur les naissances et les projections relatives aux modèles de population sur les différents sites de ponte du monde entier.
L'impact du changement climatique sur les populations de tortues de mer
Le changement climatique touchera les tortues de mer à différents niveaux et notamment en raison de l'augmentation du niveau de la mer qui entraînera la disparition de nombreux sites de ponte. Cela influencera également la température du sable où les œufs incuberont et augmentera dès lors le nombre de femelles en raison d'une détermination du sexe par la température (TSD, de l'anglais «temperature-dependent sex determination»). De plus, le nombre de naissances sera réduit en raison d'une hausse de la mortalité des œufs et des juvéniles.

Le projet SEATURTLES (Climate change and sea turtles), financé par l'UE, a étudié les populations de tortues luths (Dermochelys coriacea) sur la côte Pacifique du Costa Rica. Les chercheurs ont testé les effets du changement climatique sur d'autres tortues qui pondent dans la région. Les chercheurs ont aussi mis au point une théorie pour expliquer l'importance de la TSD pour l'adaptation face aux fluctuations climatiques naturelles.

Les chercheurs ont comparé les variations de température quotidiennes et saisonnières dans le nid ainsi que la température moyenne. Ils ont constaté que la stabilité thermique augmentait avec la profondeur du nid, ce qui favorise les naissances et la transition de température associée aux deux sexes.

L'équipe du projet SEATURTLES a créé un modèle de population sur la base de la population de tortues qui pondent au Costa Rica et du rapport entre la température de l'air et la température du nid. L'importance de la TSD pour l'adaptation a été testée en autorisant la variation du rapport des sexes en fonction de la température, ou en maintenant ces valeurs comme dans le cas d'un déterminisme génétique du sexe.

Enfin, les chercheurs ont établi que la TSD permettait de préserver les populations dans différents scénarios de changement climatique. Ils ont constaté que la TSD offrait un avantage évolutif aux tortues de mer puisqu'elle limite les effets de la hausse des températures en produisant plus de femelles, ce qui augmente le taux de fécondité à venir. Toutefois, la TSD s'avéra inutile si les températures atteignent les valeurs annoncées par les modèles de changement climatique actuels.

Les résultats du projet SEATURTLES permettent de mieux comprendre les effets du changement climatique sur la biodiversité et renforcent le rôle de l'Europe dans la recherche sur le changement climatique.

Informations connexes

Mots-clés

Changement climatique, tortue de mer, détermination du sexe par la température, SEATURTLES, tortue luth