Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

De meilleurs modèles de chaînes trophiques

Des biologistes financés par l'UE ont comblé les lacunes quant au rôle de la biodiversité du sol et ses effets sur les cycles biogéochimiques.
De meilleurs modèles de chaînes trophiques
Le projet SOBIGLOBIC (Matching soil biodiversity with global biogeochemical cycles) a été mis en œuvre afin d'améliorer la capacité de prédiction des modèles de cycles biogéochimiques terrestres en modélisant les effets des chaînes trophiques sur la minéralisation du carbone (C) et de l'azote (N).

Les chercheurs ont d'abord amélioré le modèle de la chaîne trophique d'une prairie semi-aride en intégrant les données du biote du sol et différents groupes (rapide et lent) de matière organique du sol.

Les chercheurs ont prélevé des échantillons de site de pâture et autres, qu'ils ont analysés afin d'établir la concentration des groupes fonctionnels du biote du sol et de la concentration en matière organique. Les données ainsi obtenues ont été utilisées pour le modèle et pour simuler les effets du pacage sur la stabilité des chaînes trophiques.

Les échantillons ont aussi été incubés et analysés afin d'isoler les différentes formes de C et N. Les résultats ont été appliqués à la dernière version du modèle de chaîne trophique afin de simuler la minéralisation de C et N par le biote du sol sous différents régimes de pacage.

Une étude a également été effectuée afin d'établir si les chaînes trophiques des zones semi-arides de pâture et autres diffèrent en termes de résistance au changement climatique, notamment face à une augmentation de la durée de sécheresse.

Cet aspect a fait l'objet d'une expérience menée en serre pendant une année. Des échantillons de sol provenant des sites ont été exposés à des modèles de pluie. Ceux-ci représentaient les précipitations actuelles et les prévisions les plus probables (selon les modèles de changement climatique), à savoir une concentration des pluies annuelles sur des périodes plus rares, mais plus intenses.

Le même modèle a été utilisé pour tester les effets du pacage en vue d'établir l'interaction entre l'intensité du pâturage et les précipitations sur la minéralisation de la matière organique du sol par la chaîne trophique ainsi que la stabilité de cette dernière.

Les résultats du projet SOBIGLOBIC seront profitables aux décideurs politiques, aux chercheurs, aux agriculteurs, aux gestionnaires de forêts et aux communautés locales en quête de solutions naturelles en vue d'une adaptation aux défis que représente le changement climatique pour la société.

Informations connexes

Thèmes

Life Sciences

Mots-clés

Chaînes trophiques, biodiversité, cycles biogéochimiques, SOBIGLOBIC, minéralisation