Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

HyAC — Résultat en bref

Project ID: 325364
Financé au titre de: FP7-JTI
Pays: Danemark
Domaine: Énergie

Mieux mesurer l'hydrogène

Une équipe de l'UE a calibré des débitmètres 70 MPa actuels pour une utilisation avec de l'hydrogène. Les débitmètres actuels sous-facturent les clients jusqu'à 5 %, même si un débitmètre amélioré s'est avéré plus précis.
Mieux mesurer l'hydrogène
Le combustible hydrogène est l'une des rares options véritablement pratiques en termes d'énergie propre. Un facteur limitant son adoption généralisée est la difficulté qui existe pour mesurer à des fins commerciales les quantités d'hydrogène utilisées.

Le projet HYAC (HyAC – High measurement accuracy of hydrogen refueling), financé par l'UE, a fourni de nouvelles informations sur l'environnement d'exploitation des débitmètres massiques 70 MPa. Les appareils sont utilisés dans les stations de ravitaillement en hydrogène (SRH) et les informations d'exploitation devaient être utiles pour les fournisseurs de débitmètres. L'équipe a également étudié l'optimisation de ces débitmètres et développé des équipements pour en tester la précision. Les développements permettent d'effectuer une vérification des débitmètres des SRH.

Les chercheurs ont effectué un total de 16 tests de ravitaillement et des mesures de précision sur le débitmètre. Les tests étaient conçus pour évaluer les équipements de test développés dans le cadre du projet. La méthode de test de précision comportait un dispositif de pesée précise pour mesurer le poids des réservoirs de stockage avant et après ravitaillement. L'équipe du projet a ainsi pu mesurer de manière exacte la masse d'hydrogène consommée.

Les tests ont confirmé que la méthodologie et les équipements actuels sont relativement précis. La marge d'erreur se situe entre – 5,3 % et + 0,65 %. Les erreurs de mesure étaient généralement négatives, ce qui signifie que les clients seraient sous-facturés pour un plein donné. Ces résultats ne respectaient pas les exigences cibles définies en Californie pour 2018, et les exigences vont devenir de plus en plus strictes chaque année.

La précision des tests est ensuite devenue plus stable en utilisant le débitmètre de masse optimisé développé dans le cadre du projet HYAC. Cependant, l'équipe a recommandé que des recherches et développements futurs portent sur le niveau maximal d'écart.

Les chercheurs ont également proposé plusieurs théories pour expliquer le résultat, ainsi que des recommandations de tests et développements ultérieurs. Par exemple, des enquêteurs ont suggéré de réduire le poids des équipements de test pour obtenir des mesures plus précises. Le poids n'avait pas été pris en compte dans la conception initiale, et il existe ainsi une bonne marge de progression potentielle en termes de réduction du poids.

Les membres du projet ont également recommandé que les conceptions futures permettent des modifications plus rapides du débitmètre massique dans la configuration de test. La conception actuelle nécessite un désassemblage partiel pour prendre en compte les modifications. Des changements plus rapides pourraient réduire le coût des tests.

Les résultats et les recommandations du projet HYAC seront utiles pour évaluer la précision des méthodes futures de mesure d'hydrogène et pour développer de nouvelles directives.

Informations connexes

Mots-clés

Hydrogène, débitmètres massiques, HYAC, ravitaillement en hydrogène