Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

PAENCE — Résultat en bref

Project ID: 623409
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Royaume-Uni
Domaine: Société, Recherche fondamentale

Une étude approfondie de la manière dont l'idéologie néolibérale affecte la gouvernance et la gestion des zones naturelles protégées

Une initiative de l'UE a analysé l'impact de l'agenda néo-libéral sur les politiques environnementales à la suite de la crise économique de l'Europe.
Une étude approfondie de la manière dont l'idéologie néolibérale affecte la gouvernance et la gestion des zones naturelles protégées
Le projet PAENCE (Protected areas and the expansion of neoliberal capitalism in Europe), financé par l'UE, a cherché à identifier et à comprendre les technologies de gouvernement et les relations de pouvoir derrière les changements et les transformations de la conservation de la nature. Il a examiné l'expansion de l'idéologie néo-libérale dans la gestion des zones naturelles protégées (ZNP) en Europe après la crise, principalement en Irlande et en Espagne.

Les partenaires du projet ont réalisé des études de cas dans ces deux pays de l'UE pour analyser l'évolution des relations entre l'état, la nature et la société. Ils ont étudié le changement de rôle de l'état dans la conservation de la perspective des pratiques et des discours des acteurs responsables de la gestion de la protection de la nature.

Les activités portaient sur le réseau complexe des individus et des institutions qui gèrent et régissent les ZNP en Irlande et en Espagne. Un large éventail d'intervenants du secteur public et privé ont été interrogés.

Les chercheurs ont obtenu deux raisons principales. Tout d'abord, la crise économique dans les pays comme l'Irlande et l'Espagne crée une situation d'austérité économique qui mène à un désinvestissement de l'État dans plusieurs domaines de politique publique, y compris la conservation. Cette situation oblige ces agents de l'État et les institutions qui supervisent la gestion des ZNP et le gouvernement à trouver des moyens alternatifs pour exercer un pouvoir sur eux, y compris la recherche d'investisseurs privés et de partenariats public-privé. Les agents de l'État s'engagent dans des stratégies de conservation néo-libérales non seulement pour faciliter la création de nouvelles formes d'accumulation du capital basées sur l'économie verte, mais aussi pour retrouver la légitimité gouvernementale sur les territoires, les ressources et les groupes sociaux visés par les politiques de conservation.

Deuxièmement, les efforts des agents de l'État entraînent une redéfinition des relations entre l'État, la nature et la société, qui sont marquées par la transition d'un État protectionniste à un laisser-faire. Dans cette transition, la nature est considérée comme une entreprise. Le discours sur la biodiversité mondiale recoupe aujourd'hui le discours néo-libéral mondial.

PAENCE a fourni des informations intéressantes sur les relations de pouvoir, les processus sociaux et les technologies du gouvernement utilisés dans la transformation des ZPN.

Informations connexes

Mots-clés

Idéologie néo-libérale, zone naturelle protégée, PAENCE, capitalisme néolibéral, conservation