Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Le rôle des entreprises individuelles dans l'induction des fluctuations globales

À ce jour, il existe peu de preuves empiriques de l'importance des grandes entreprises dans la génération des fluctuations globales des sorties. Une initiative de l'UE a cherché à combler cette lacune.
Le rôle des entreprises individuelles dans l'induction des fluctuations globales
Pour faire progresser la documentation empirique dans ce domaine, le projet financé par l'UE FIRMSFLUCTUATIONS (Firms, international trade, and aggregate fluctuations) a exploité des données des entreprises françaises. Il a également souligné l'importance du commerce international dans la mesure du rôle des grandes entreprises qui entraînent des fluctuations globales, fournissant ainsi un lien entre la macroéconomie et la documentation économique internationale.

Les partenaires du projet ont eu accès aux données françaises détaillées de la période 1990-2007, ont fusionné les données de l'entreprise et d'exportation. Ils ont identifié des chocs idiosyncrasiques au niveau de l'entreprise en utilisant la vocation exportatrice des entreprises. Ces chocs idiosyncrasiques contribuent beaucoup à la volatilité globale des ventes totales et de la valeur ajoutée. En utilisant les tableaux d'entrées-sorties sectorielles pour mesurer l'interdépendance au niveau de l'entreprise, l'équipe de FIRMSFLUCTUATIONS a montré que les entreprises avec de telles connexions plus importantes ont également une corrélation plus élevée des chocs idiosyncrasiques.

Sur la base de ces efforts de recherche, les résultats montrent que les chocs idiosyncrasiques peuvent expliquer jusqu'à 70 % de la volatilité globale, ce qui souligne l'importance des grandes entreprises. En outre, l'importance de l'interdépendance indique l'importance des liens dans la transmission des chocs via les liens d'entrée-sortie.


FIRMSFLUCTUATIONS a examiné comment les positions d'importation et d'exportation des entreprises, avec leur statut multinational, avaient un impact sur la manière don’t les chocs étrangers sont transférés aux entreprises via ces liens. Il a également étudié la signification des estimations micro-économiques sur la transmission générale des chocs pour l'économie globale. Les résultats montrent que les taux de croissance annuels et leur valeur ajoutée pour les entreprises qui ont une certaine forme de connexion internationale avec un autre pays sont plus liés à la croissance de produit intérieur brut annuel de ces pays par rapport aux entreprises sans de telles connexions. Sur le plan macro-économique, l'incidence globale des liens micro-économiques implique que les pays touchent davantage s'ils partagent des liens commerciaux plus importants.

Les travaux du projet aideront les chercheurs à mieux comprendre le rôle des entreprises dans la génération de la volatilité macro-économique, ainsi que leur importance dans la transmission des chocs entre les pays.

Informations connexes

Thèmes

Life Sciences

Mots-clés

Entreprises, fluctuations globales, FIRMSFLUCTUATIONS, commerce international, macro-économie