Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Comment le cerveau représente son soi social

Les chercheurs ont étudié les processus cognitifs et les mécanismes neuronaux qui sous-tendent les influences du dépassement de soi et de la spiritualité sur l'empathie et la perception sociale.
Comment le cerveau représente son soi social
Comment nos propres événements mentaux et ceux des autres sont connectés à la cartographie des états corporels internes, connus comme l'incarnation. Les êtres humains ont également la capacité de transcender les perceptions corporelles et les actions, connues comme le dépassement de soi. Ils peuvent projeter des images d'eux-mêmes dans des scénarios qui ne sont pas entièrement transparents pour les sens, en d'autres termes, la spiritualité. SPIRIT (Spiritual brains and embodied minds: Neural bases of self-transcendence and empathy) était un projet financé par l'UE qui a recueilli une série de mesures explicites de la spiritualité et de l'empathie et a créé de nouvelles mesures implicites pour les mêmes constructions.

Les chercheurs ont utilisé la pleine conscience et le yoga ainsi que la spiritualité et la religion pour représenter le dépassement de soi. Ils ont comparé les effets des pratiques du yoga et de la pleine conscience sur l'aptitude à reconnaître les émotions dans le visage et le corps. Selon les résultats, le yoga s'est avéré augmenter la reconnaissance du visage mais pas les expressions corporelles émotionnelles par rapport aux pratiques de base et à la pleine conscience. Aucun effet n'a été obtenu pour une tâche de reconnaissance des genres.

Dans une étude de suivi, les chercheurs de SPIRIT ont comparé les effets d’une pratique de pleine conscience différente avec le yoga chez les personnes qui avaient une expérience antérieure de la pleine conscience et chez ceux qui n'en n'avaient pas. La pratique consiste à décentrer les pensées. Les résultats indiquent que le décentrement peut induire des effets différents sur les capacités de reconnaissance des émotions par rapport à la pratique incarnée.

Ensemble, les résultats montrent que les capacités de reconnaissance des émotions peuvent être stimulées grâce à même une courte incarnation ou à des inductions de décentrement. Cela soutient l'avis selon lequel la perception sociale repose sur ses représentations incarnées, au moins en partie.

La façon dont les personnes représentent leur nature transcendantale affecte la manière dont ils perçoivent et incarnent les émotions des autres. Ces recherches donnent des informations dans les domaines de la spiritualité, du dépassement de soi et de la connaissance sociale incarnée.

Informations connexes

Mots-clés

Dépassement de soi, spiritualité, perception sociale, empathie, SPIRIT, pleine conscience