Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Centres commerciaux: porte-étendards des solutions d’amélioration de l’efficacité énergétique

Les centres commerciaux servent aussi d’espaces de loisirs et de divertissement, et doivent être esthétiques, fonctionnels et confortables, sans toutefois renoncer aux besoins de la construction de bâtiments entiers. Les chercheurs, les praticiens et les fabricants de l’UE ont réalisé des avancées sur la capacité à transformer ces centres en porte-étendards d’architectures et de systèmes à haut rendement énergétique.
Centres commerciaux: porte-étendards des solutions d’amélioration de l’efficacité énergétique
«Étant le type de bâtiment ayant le taux de rénovation le plus élevé et en raison de leur modernisation constante, les centres commerciaux offrent les meilleures opportunités pour réaliser de profondes améliorations en matière d’efficacité énergétique», explique M. Roberto Lollini, coordinateur du projet COMMONENERGY. L’initiative a permis d’élaborer des ensembles variés de solutions, qui ont présenté des résultats encourageants pour les humains et l’environnement, ainsi que des coûts de gestion et d’exploitation efficaces.

Dans un premier temps, les partenaires du projet ont procédé à une analyse du parc de centres commerciaux de l’UE et ont ensuite identifié les principales inefficacités en matière d’énergie, de confort, d’exploitation et de logistique. Ils ont ensuite défini les schémas fonctionnels typiques des centres commerciaux: «l’influence des parties prenantes (propriétaires/gérants, locataires, clients) sur les chiffres énergétiques et leur interaction avec le contexte social», a noté M. Lollini.

Solutions et soutien pour de profondes améliorations

COMMONENERGY a effectué des analyses pour déterminer les facteurs de rénovation qui sont les plus prometteurs du point de vue des coûts et des avantages. Tout au long du projet, l’équipe a également tenu compte des objectifs de développement durable connexes qui ont un impact sur l’ensemble du projet. Comme le souligne M. Lollini: «non seulement pour la gestion des installations et les coûts d’exploitation, mais aussi pour l’expérience client, qui s’avère fondamentale pour les détaillants.»

Travaillant avec les systèmes nouveaux et existants à l’effet de les analyser et de les tester, le projet a introduit des technologies innovantes pour améliorer le confort interne, emmagasiner l’énergie naturelle et réduire la demande énergétique de ces bâtiments. Le système de façade multifonction modulaire et sensible, dont un prototype avancé est en cours d’évaluation dans des installations d’essais en plein air, constitue l’une des avancées spécifiques.

La deuxième évolution est l’intégration de la verdure dans l’enveloppe du bâtiment. Il s’agissait d’une analyse de sensibilité du rendement du «mur vert» pour évaluer l’impact de la verdure sur la transmission de la chaleur à travers la façade. Enfin, COMMONENERGY a fait des percées avec des matériaux de revêtement multifonctionnels intelligents, choisissant quatre formulations efficaces à intégrer à la peinture de base.

Entre confort et éclairage: améliorer l’esthétique et les dépenses

Deux concepts ont été développés pour optimiser l’éclairage naturel des parties communes des centres commerciaux: une structure de toit modulaire et un tube lumineux cylindrique avec un matériau hautement réfléchissant reliant les environnements intérieur et extérieur. Pour améliorer l’acoustique intérieure, le projet a couplé une couche innovante avec une surface murale à un panneau d’isolation thermique, permettant à la fois la diffraction et l’absorption des ondes sonores.

Des solutions innovantes en matière d’architecture globale, de stratégies de contrôle et d’utilisation de réfrigérants naturels ont été développées pour la production et la distribution d’énergie dans les centres commerciaux. «Afin d’améliorer les systèmes d’éclairage artificiel, nous avons développé des concepts spécifiques adaptés aux centres commerciaux, allant des exigences particulières identifiées pour l’amélioration de l’environnement intérieur jusqu’à des stratégies de contrôle dédiées, répondant aux besoins des gestionnaires et des locataires de centres commerciaux», a noté M. Lollini.

Les centres commerciaux pilotes ont démontré des améliorations et des économies d’énergie en utilisant des solutions individuelles ou combinées de COMMONENERGY. Mercado del Val (Valladolid, Espagne), avec des économies d’électricité d’environ 75 %, et COOP Canaletto (Modène, Italie), avec une consommation totale d’énergie primaire réduite de 46 %, en sont des exemples. «[Ici], le rendement de l’ensemble du bâtiment a été analysé en comparant le bâtiment avant et après la rénovation à l’aide de l’approche COMMONENERGY», explique M. Lollini. Un autre exemple est le centre commercial CitySyd (Trondheim, Norvège), où les rendements de certaines zones de démonstration ont été évalués en comparant les solutions COMMONENERGY individuelles avec les systèmes conventionnels installés avant la rénovation.

Les centres commerciaux à l’avant-garde de la rénovation pour des économies d’énergie

COMMONENERGY a produit un rapport sur les scénarios et a développé un outil web interactif qui comprend des chiffres sur la demande énergétique et l’adoption des activités de rénovation dans les centres commerciaux dans l’UE et en Norvège. «Le Data Mapper est un outil en ligne qui permet un accès rapide, facile et sur mesure aux indicateurs de comparaison nationaux et internationaux sur le parc immobilier commercial», conclut M. Lollini.

Grâce aux avancées du projet, les centres commerciaux peuvent combiner une excellente architecture, pour attirer des clients, avec un air intérieur de haute qualité, tout en utilisant le plus possible de sources d’énergie renouvelable.

Mots-clés

COMMONENERGY, centres commerciaux, rénovation en profondeur, économies d’énergie, intégration efficace des systèmes