Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

H2020

UBIGNSS — Résultat en bref

Project ID: 774656
Pays: France
Domaine: Espace, Technologie de l'information et de la communication

Un système allégé rapproche le suivi du marché de masse

Des chercheurs français ont conçu un système qui rend les signaux GNSS plus utiles aux applications de suivi, en surmontant les défis tels que la consommation d’énergie et les coûts. Ce projet vise à tirer parti des nouvelles opportunités commerciales pour suivre les actifs qui pourraient bientôt ouvrir le marché émergent de l’Internet des objets.
Un système allégé rapproche le suivi du marché de masse
Toute personne qui a été un jour confrontée à la perte d’un chat ou d’un chien bien-aimés accueillera certainement avec plaisir la possibilité de suivre leurs déplacements. Les chercheurs du projet UBIGNSS ont rapproché les applications de suivi de position comme celle-ci du marché de masse, grâce à la conception d’un système allégé qui pourrait ouvrir la voie à des dispositifs de suivi moins coûteux et plus durables.

L’utilisation des signaux GNSS pour le suivi n’est pas une nouveauté. Mais elle n’est actuellement viable que pour les biens de grande valeur et les situations où la consommation d’énergie ne constitue pas un problème. Le caractère énergivore des récepteurs GNSS ainsi que leurs coûts élevés ont jusqu’à présent empêché le développement d’un marché de masse des applications de suivi.

L’équipe du projet UBIGNSS a repensé l’architecture traditionnelle pour fournir des fonctions de suivi afin d’en construire une qui transfère la puissance de traitement du dispositif vers le cloud. Ainsi, le dispositif ne fait que «capter» le signal GNSS et réalise un prétraitement minimal des données pour déterminer ce qui est essentiel et envoie uniquement l’information clé au serveur dans le cloud. Celui-ci s’occupe de calculer la position du dispositif.

«Il s’agit de supprimer tout ce qui n’est pas essentiel», explique Samuel Ryckewaert, coordinateur technique du projet UBIGNSS et directeur général du spécialiste français en matière de la technologie de géolocalisation Ubiscale. «Nous tâchons de ne réaliser que l’essentiel du calcul dans le dispositif pour pouvoir définir la localisation dans le cloud.»

Le système fonctionne sous le réseau LPWA (Low Power Wide Area), une nouvelle technologie qui combine une faible consommation d’énergie avec une couverture étendue et correspond parfaitement aux besoins de l’Internet des objets.

Une quantité d’énergie bien moindre

Toute cette réduction permettrait au dispositif de suivi sous le système UBIGNSS de ne transmettre normalement que 10 octets de données et d’utiliser 10 fois moins d’énergie que les technologies de pointe existantes.

«Le concept n’est pas tout à fait nouveau, mais l’innovation technique réside dans la manière dont nous avons réalisé le logiciel embarqué, la communication radio et le traitement dans le cloud pour économiser de l’énergie», explique M. Ryckewaert. En 2016-2017 le système UBIGNESS a été testé en situation réelle, comme le suivi de marchandises sur les sites industriels ou en tant que dispositif grand public pour les motos.

Demande logistique

Une étude de faisabilité a servi de support permettant d’examiner les activités commerciales pour ce nouveau système. «Nous avons cherché à savoir quels étaient les objets les plus pertinents et les plus difficiles à suivre», explique M. Ryckewaert. «Nous avons identifié le plus grand besoin dans le domaine de la logistique, étant donné que tous les vecteurs dans l’industrie logistique doivent être suivis, et particulièrement ceux sans moteurs, du conteneur aux palettes.»

Il a également été observé que l’économie d’énergie peut être utilisée de différentes manières selon les différents utilisateurs. Les consommateurs grand public sont principalement intéressés par les dimensions réduites des dispositifs tandis que les utilisateurs professionnels se préoccupent plutôt de leur durabilité. «Si vous possédez un produit dont la durée de vie est de cinq ans, vous devez vous assurer que le dispositif dure au moins aussi longtemps, pour éviter les frais de maintenance du système de suivi», explique M. Ryckewaert.

La troisième conclusion dégagée de cette étude est que les entreprises et les consommateurs grand public en particulier sont attentifs au prix et que, dans l’état actuel des choses, le rapport prix/valeur demeure un obstacle considérable sur le marché. Par conséquent, l’équipe UBIGNSS poursuivra ses travaux sur la réduction des coûts et l’augmentation de la valeur de l’offre des systèmes de localisation.

Mots-clés

UBIGNESS, géolocalisation, localisation, applications de suivi, GNSS, LPWA, économie d’énergie, Internet des objets, logistique