Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

H2020

Skylynx — Résultat en bref

Project ID: 763308
Pays: Espagne
Domaine: Transports et Mobilité

Une cartographie numérique du réseau ferroviaire enfin efficace

Des chercheurs financés par l’UE ont été en mesure de collecter des données géographiques précises grâce à l’utilisation de drones, de la télédétection et de caméras à 360 degrés pour réaliser des modèles numériques 3D des réseaux ferroviaires. Cela permettra aux compagnies ferroviaires et d’infrastructures d’évaluer les voies tout au long de leur cycle de vie.
Une cartographie numérique du réseau ferroviaire enfin efficace
Le projet Skylynx (Upgrading Railways from the Air), financé par l’UE, a mis en avant les avantages d’une numérisation du réseau ferroviaire européen. Le ciblage plus rentable de la maintenance des actifs le long de la ligne permet d’épargner les travailleurs et d’affecter le personnel à des tâches plus importantes. Le déploiement des actifs peut également être planifié plus efficacement.

«Dans le passé, les opérateurs ferroviaires visualisaient le corridor ferroviaire au moyen de dessins techniques et de documents papier», explique le coordinateur du projet, Jorge Lopez-Sanchez, de SigmaRail en Espagne. «Ce que nous proposons à la place, c’est quelque chose qui ressemble à l’application Google Maps pour le rail. Les photographies sont prises par des drones, et les vues 3D depuis le sol sont réalisées avec des caméras 3D. Notre technologie Sigma-Q identifie également les ressources et les informations pertinentes qui seront utiles pour la conception, l’exploitation et la maintenance des voies.»

Le secret du succès de l’Europe

L’un des principaux objectifs du projet était de faciliter un déploiement efficace du système européen de gestion du trafic ferroviaire (SEGTF), un succès européen relativement inédit, selon les dires de M. Lopez-Sanchez. «Avant le SEGTF, chaque pays européen avait son propre système de signalisation,» explique-t-il. «Ainsi, si vous souhaitiez envoyer un train de Londres à Amsterdam, vous deviez soit changer de train, soit équiper les trains de différents équipements de signalisation, ce qui est lent ou onéreux. Voilà comment l’idée est née de créer un unique système pour toute l’Europe.»

Le SEGTF est désormais le système de signalisation standard de facto en Europe et, pour les nouvelles lignes construites en Europe, il n’existe plus d’autre alternative possible. Le SEGTF est également devenu un succès international, et il est déployé dans des pays comme l’Arabie Saoudite, l’Australie et le Mexique.

Le déploiement du SEGTF représente cependant un défi. L’héritage européen issu des multiples systèmes de protection automatique des trains a ralenti les progrès et nécessité d’énormes efforts politiques pour convenir d’un système adapté à tous les membres de l’UE. M. Lopez-Sanchez souligne également les défis techniques liés à la création d’un système réellement fonctionnel dans tous les États membres de l’UE, ainsi que le déploiement de systèmes techniquement évolués le long de lignes ferroviaires anciennes.

Numériser les réseaux ferroviaires

Il est dès lors essentiel de rassembler des données sur l’état de ces lignes. «Déployer des systèmes de signalisation avancés comme le SEGTF exige que les opérateurs connaissent la position exacte des actifs ferroviaires liés à la sécurité comme les points de signalisation et de danger», explique M. Lopez-Sanchez. «Vous pouvez imaginer qu’un système conçu pour transporter des milliers de personnes à une vitesse pouvant aller jusqu’à 350 km/h demande un haut degré de précision.»

Voilà le point de départ du projet Skylynx: appliquer une technologie de pointe pour développer les modèles numériques des corridors ferroviaires. «Les avantages pour le secteur sont immenses,» déclare M.Lopez-Sanchez. «Les travailleurs, par exemple, n’auront plus à rassembler les données concernant les voies, puisque cette tâche peut être accomplie avec des drones. Cela améliorera considérablement la sécurité. Les compagnies ferroviaires seront en mesure d’identifier rapidement les lignes qui ont besoin d’être entretenues, économisant ainsi temps et argent. En fin de compte, l’efficacité opérationnelle se traduira par des coûts moins élevés pour le grand public.»

Informations connexes

Mots-clés

SKYLYNX, SigmaRail, rail, drones, voies, numérique, technologie, SEGTF, 3D