Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

H2020

MEnS — Résultat en bref

Project ID: 649773
Financé au titre de: H2020-EU.3.3.7.
Pays: Italie
Domaine: Énergie

Développer les compétences écoénergétiques des gérants du bâtiment de demain

Le projet MEnS, financé par l'UE, a développé une formation spécialisée pour enseigner aux architectes et aux ingénieurs comment moderniser les parcs de logements pour répondre aux normes de construction écoénergétique.
Développer les compétences écoénergétiques des gérants du bâtiment de demain
Le projet MEnS (Meeting of Energy Professional Skills), financé par l'UE, vise à développer les compétences professionnelles dont les gérants du bâtiment ont besoin pour créer et exploiter des bâtiments plus économes en énergie. «Je m'investis réellement beaucoup dans ce projet car il est très important de développer des compétences professionnelles, en particulier celles des femmes qui poursuivent une carrière en architecture et en ingénierie», explique la coordinatrice du projet, Daniela Melandri. «Nous l’avons accompli en fournissant une série d’activités de formation agréées qui ont été développées par neuf universités et trois acteurs de premier plan du marché de la construction écoénergétique ou NZEB (pour Near-Zero Energy Buildings).»

Le programme de formation MEnS intégré et interdisciplinaire impliquait une combinaison de cours professionnels accrédités à l'échelle nationale, d'apprentissage en ligne, de séminaires en ligne et d'études de cas réels. La majeure partie de la formation visait à enseigner à ces professionnels comment moderniser les parcs de logements existants pour qu’ils répondent aux normes de construction écoénergétique. Par cette formation, le projet entendait augmenter l'utilisation des énergies renouvelables d'au moins 29 GWh/an.

Les chercheurs du projet ont également travaillé en étroite collaboration avec le projet PROF/TRAC, un autre projet financé par l'UE visant à fournir une formation aux futurs formateurs en construction écoénergétique. Compte tenu de la nature complémentaire de leurs activités, les deux projets ont organisé plusieurs ateliers conjoints.

Les grands nombres

Au total, le projet MEnS a dispensé plus de 5 500 heures de formation, augmentant avec succès les connaissances et compétences de plus de 1 206 gérants du bâtiment localisés dans dix pays européens. On notera en particulier que le projet se concentre sur le développement des compétences des ingénieurs et architectes femmes ou sans emploi. Plus de 50 % des participants à la formation étaient des femmes et 33 % étaient au chômage. «Cela a été un résultat incroyable, bien au-delà de ce que nous avions initialement prévu», a déclaré Mme Melandri.

Pour diffuser les résultats du projet, le MEnS a bénéficié d'un partenariat avec la RTBF, la télévision publique belge. La RTBF a produit différents matériaux audio-visuels,y compris des vidéos de formation, des séminaires en ligne, des retransmissions en direct de conférences et des documentaires sur les études de cas - dont beaucoup ont également été partagés via Facebook. Ces actions ont considérablement élargi la portée du projet. Rien que sur Facebook, les vidéos ont été regardées par 28 000 utilisateurs, et plus de 1 500 personnes ont suivi les séminaires en ligne.

Le travail continue

Alors même que le projet est terminé, son impact continue à se faire ressentir. Par exemple, les différentes universités ayant participé au projet se sont engagées à continuer à offrir une formation aux étudiants et aux professionnels de la construction écoénergétique. En outre, des chercheurs du MEnS ont mis en place une association officielle, USE Efficiency, afin de structurer d'éventuelles collaborations futures entre les partenaires du projet.

Informations connexes

Mots-clés

MEnS, construction écoénergétique, NZEB, RTBF