Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

H2020

DEPURGAN — Résultat en bref

Project ID: 673771
Pays: Espagne
Domaine: Santé, Technologies industrielles

Des systèmes de traitement innovants permettent la mise en place de pratiques de gestion du fumier économiques et écologiques

Dans plusieurs régions européennes, la gestion des lisiers de porc est devenue un réel problème environnemental qui requière l’apport de solutions de la part du secteur agricole. Cependant, la plupart des solutions de pointe existantes ne sont pas viables d’un point de vue technologique et économique.
Des systèmes de traitement innovants permettent la mise en place de pratiques de gestion du fumier économiques et écologiques
Au cours des dernières décennies, les impacts environnementaux négatifs de la production animale et de la gestion du fumier ont été contrôlés par le biais de réglementations plus strictes en matière de stockage et d’épandage. Néanmoins, l’intensification de la production animale a conduit à l’accroissement de la taille des cheptels regroupés dans un plus petit nombre de fermes, et donc à des opérations à l’échelle industrielle qui produisent de grandes quantités de lisier en des points centralisés.

Dans la mesure où le secteur de l’élevage intensif subit une pression grandissante afin de réduire au minimum l’impact environnemental de ses opérations, plusieurs méthodes ont été évaluées en tant que meilleures technologies disponibles sur le marché pour le traitement du fumier tout en améliorant l’utilisation des ressources nutritionnelles. De telles procédures ne sont ni pratiques sur le plan technologique, ni faisables d’un point de vue économique. Et plus important encore, elles sont généralement sujettes à des subventions nationales qui les empêchent d’être rentables à long terme. Par conséquent, les propriétaires d’installations d’élevages porcins doivent payer les entreprises de traitement des déchets pour la gestion de leur lisier, et les propriétaires d’installations plus grandes doivent investir dans leurs propres équipements de traitement afin de se conformer à la réglementation en vigueur.

Des technologies de premier plan pour un traitement plus propre et écologique du lisier

Pour répondre à ce besoin, le projet DEPURGAN (Swine-farm revolution), financé par l’UE, a mis au point «un processus efficace de traitement du lisier», explique M. Javier Melús, coordinateur du projet. «Le système est à la fois économique et écologique».

DEPURGAN a développé et fait breveter un système de traitement des lisiers de porc fait sur mesure pour répondre aux besoins des utilisateurs. Il est totalement automatisé, extensible et peut être mis en place sur une ou plusieurs fermes. La technologie est adaptée à l’irrigation et au nettoyage des fermes. Elle ne génère pas de gaz à effet de serre, permet de se débarrasser des effluents porcins et ne pollue pas les nappes phréatiques.

Le système novateur de DEPURGAN permet de limiter la concentration de polluants comme l’azote, le phosphore, les métaux, les bactéries et les virus dans le fumier. Ces composants clés représentent également un danger pour l’environnement. En outre, elle permet de traiter les lisiers de porc dès leur origine et de les valoriser en termes de récupération énergétique et de fertilisation.

Tirer le meilleur parti des lisiers de porc

Pour y parvenir, le système effectue une succession de traitements physico-chimiques appelés dépuration. Ils comprennent l’homogénéisation, la séparation solides-liquides par centrifugation, la coagulation-floculation et la séparation solides-liquides par électrocoagulation. Ces traitements contribuent à l’obtention de deux types de résidus: solides et liquides. Les résidus solides sont utilisés pour la fabrication des pellets, avec un mélange à parts égales de lisier et de pin. Les résidus liquides sont utilisés comme engrais pour les cultures agricoles.

Le processus DEPURGAN élimine les virus, les bactéries et les parasites, ainsi que les odeurs et les couleurs. Il permet de réduire les taux de métaux lourds dans l’eau et l’azote de 99 % environ et jusqu’à 90 % respectivement, et la demande chimique en oxygène de 95 %. Et, grâce à sa haute efficacité énergétique, il diminue de 20 % la consommation électrique.

«Avec DEPURGAN, l’industrie de l’élevage porcin dispose désormais d’une solution tout-en-un qui permet un retour sur investissement rapide grâce à des coûts de fonctionnement et de maintenance moindres», conclut M. Melús. «Ce système est également intéressant financièrement pour les agriculteurs dans la mesure où ils ne dépendent plus des subventions nationales, et il contribue en outre à mettre en place une économie circulaire dans les zones rurales».

Informations connexes

Mots-clés

DEPURGAN, porc, fumier, lisier de porc, gestion du fumier