Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

H2020

MedicSen — Résultat en bref

Project ID: 781917
Pays: Espagne
Domaine: Santé, Économie numérique

Une application mobile pour le diabète

Le diabète est un trouble chronique qui touche des millions de personnes dans le monde. Les scientifiques européens prévoient d’améliorer l’adhésion permanente des patients au traitement grâce à une application mobile.
Une application mobile pour le diabète
Les preuves accumulées mettent en évidence le rôle des applications de santé mobiles, des capteurs et de la télésurveillance dans la gestion des maladies. En particulier dans les cas de troubles chroniques où les interventions de santé mobiles favorisent l’engagement des patients dans leur propre traitement, améliorant l’adhésion au traitement et réduisant les risques de rechute. Outre l’autonomisation, les solutions mobiles de gestion des maladies facilitent le suivi continu des patients en intégrant l’aide de différents professionnels de santé.

Le projet MedicSen, financé par l’UE, s’est concentré sur la gestion du diabète en développant une approche personnalisée de la télémédecine. «Notre objectif à long terme consistait à changer la façon dont le diabète et les autres maladies chroniques sont traités. Pour cela, nous avons conçu une application qui apprend du patient», explique le Dr Eduardo Jørgensen, coordinateur du projet.

La conception de l’application dédiée au diabète

Les chercheurs ont conçu une application qui mesure différentes constantes du patient, comme la température, la pression artérielle et la fréquence cardiaque, afin de recommander des doses d’insuline et d’adapter la thérapie au cas par cas. Le suivi routinier fait partie intégrante du quotidien des personnes atteintes de diabète, et l’application permet de faciliter ce suivi continu.

En se connectant aux dispositifs portables tiers actuellement utilisés par les patients, comme les glucomètres continus et les montres intelligentes, l’application stocke les données qu’elle reçoit automatiquement. Avec un algorithme d’apprentissage, elle prédit précisément les niveaux de glucose pour l’heure suivante et indique les actions recommandées pour pallier tout type de risque.

La technologie MedicSen permet une interaction conviviale au quotidien avec le patient grâce à des messages vocaux ou écrits, pour faciliter l’adhésion au traitement. Elle agit également comme un programme de coaching sur le mode de vie et le comportement, en envoyant des recettes et des plans d’activités spécialement conçus pour améliorer la performance du glucose au quotidien. Le système apprend de la routine du patient en tenant compte de ses allergies, de ses antécédents et de son type de diabète pour planifier un programme d’intervention sur le mode de vie.

Disponible sur Google Play, l’application MedicSen incorpore la ludification pour permettre aux patients d’en apprendre davantage sur le diabète. Par ailleurs, le système MedicSen peut être connecté à un distributeur de médicament sans aiguille breveté, guidé par l’algorithme, pour garantir que le patient reçoit automatiquement des doses personnalisées à travers l’épiderme.

L’impact de la surveillance mobile du diabète

Pour qu’une solution innovante réussisse en tant qu’outil de gestion de la maladie et d’intervention thérapeutique, il est important que patients, soignants et professionnels participent activement aux tests visant à en accréditer l’efficacité. En tant que tel, la prochaine étape des chercheurs de MedicSen consiste à valider le système en environnement clinique.

Selon la Fédération Internationale du Diabète, plus de 420 millions de personnes âgées de 20 à 79 ans souffrent de diabète en 2017. Hormis d’énormes dépenses de santé, le diabète est associé à une mortalité élevée avec environ 4 millions de patients diabétiques décédés en 2017.

Le système MedicSen vise à promouvoir les changements nécessaires dans la structure du traitement des maladies chroniques, conduisant à migrer vers une télémédecine personnalisée. Le plan à long terme est de parvenir à un fonctionnement semblable à celui d’un pancréas artificiel non invasif.

L’entreprise ayant remporté le sommet EU Startups et son PDG, le Dr Jørgensen étant reconnu comme l’un des meilleurs innovateurs européens de moins de 35 ans, l’avenir s’annonce prometteur. D’après le Dr Jørgensen: «Le diabète est la première étude de cas et MedicSen a l’intention d’adapter le système à d’autres maladies chroniques, comme les maladies cardiovasculaires et l’obésité».

Mots-clés

MedicSen, diabète, application mobile, ludification