Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

H2020

EASED3D — Résultat en bref

Project ID: 775616
Pays: Danemark
Domaine: Santé

L’imagerie 3D par TCO pour une dépistage précoce des maladies oculaires

En 2014, l’Université Technique du Danemark a fondé OCTLIGHT, une initiative menée par des ingénieurs et des entrepreneurs désireux de permettre un diagnostic précoce des maladies oculaires. La société a maintenant terminé une étude de faisabilité pour utiliser sa technologie pour l’imagerie 3D haute fidélité grâce à un financement dans le cadre de l’instrument destiné aux PME.
L’imagerie 3D par TCO pour une dépistage précoce des maladies oculaires
OCTLIGHT a été construit autour de la tomographie par cohérence optique (TCO), une technologie qui permet l’imagerie en coupe transversale de l’œil. La combinaison de cette technologie avec des médicaments appropriés a déjà réduit de 50 % le nombre de patients atteints de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) qui deviennent aveugles. Et nous n’avons fait qu’effleurer son potentiel.

Jusqu’à l’avènement d’OCTLIGHT, la TCO ne pouvait être utilisée que par des ophtalmologues. Pourtant, les mouvements constants de nos yeux ont rendu impossible l’obtention d’images 3D complètes par TCO: Les ophtalmologues ne pouvaient utiliser que des images 2D partielles car la technologie n’était pas assez rapide pour suivre ces mouvements.

En outre, si les professionnels de santé tendent à admettre qu’un diagnostic précoce de DMLA permet un traitement avec le facteur de croissance endothélial vasculaire (VEGF) à un stade précoce de la maladie, les opticiens ne disposent pas de la technologie de dépistage diagnostique nécessaire pour le faire, ce qui constitue un autre problème.

La technologie commercialisée par OCTLIGHT est 10 fois plus rapide que les solutions existantes et résout les deux problèmes en permettant une imagerie de la rétine en 3D à grande échelle, abordable et robuste. Elle peut traiter non seulement la DMLA, mais aussi d’autres maladies oculaires majeures comme le glaucome et la rétinopathie diabétique.

Le financement dans le cadre du projet EASED3D a permis à l’entreprise d’étudier la TCO 3D dans les cas cliniques, d’étudier le paysage des DPI et d’élaborer un plan d’activités, entre autres choses. Les résultats du projet confirment qu’il existe un énorme potentiel pour un diagnostic amélioré et précoce des maladies oculaires en utilisant la technologie d’imagerie 3D d’OCTLIGHT.

«Il existe une opportunité unique d’apporter notre technologie à la fois aux ophtalmologues et aux opticiens, ce qui permettra au système de santé de réaliser des économies grâce à une efficacité accrue. Cela améliorerait considérablement les résultats de traitement des maladies chroniques», a déclaré Thor Ansbæk, PDG d’OCTLIGHT.

Une technologie conviviale

Jusqu’à présent, les opticiens devaient utiliser la photographie du fond d’œil par caméra pour obtenir un diagnostic précoce. Mais cette technologie a mené à de nombreux faux positifs, au point que les ophtalmologues ont perdu beaucoup de temps et de ressources dans un dépistage supplémentaire. La technologie d’OCTLIGHT devrait réduire le taux de faux positifs en incluant la «troisième dimension» des couches rétiniennes.

Pour ce faire, des images de haute qualité permettant l’utilisation de l’apprentissage automatique ont été nécessaires. «L’apprentissage automatique peut être utilisé afin de former des algorithmes pour faire la même évaluation des images 3D par TCO pour les caractéristiques de la DMLA, ce qui signifie que les opticiens peuvent accéder à des dispositifs de diagnostic qui les aideront à trouver des cas de DMLA sans formation diagnostique», explique M. Ansbæk.

OCTLIGHT commercialise actuellement la technologie en tant que produit source à balayage par TCO que les sociétés ophtalmiques de med-tech peuvent monter autour d’un équipement de balayage 3D par TCO à champ large. «Nous travaillons sur la démonstration in vivo de l’imagerie 3D par TCO à champ large sur des sujets humains», souligne M. Ansbæk.

Pour ce qui est des projets à venir, OCTLIGHT est en lice pour le financement de la phase 2. «Le plan consiste à commercialiser la technologie en démontrant un dispositif de balayage complet en 3D par TCO pour une commercialisation par des partenaires stratégiques. Le produit source à balayage à une longueur d’onde centrale de 1 060 nm proposé par OCTLIGHT trouve également des applications dans de nombreux autres domaines comme la biométrie oculaire, l’imagerie TCO en temps réel en cours d’opération et d’autres domaines où la biopsie optique 3D en temps réel peut être utilisée pour augmenter l’efficacité», explique M. Ansbæk. «L’œil est une fenêtre sur le corps, et une imagerie 3D robuste et abordable pourrait fournir un dépistage de nombreuses maladies chroniques qui posent de sérieux défis à la société.»

Mots-clés

EASED3D, OCTLIGHT, TCO, DMLA, maladie des yeux, opticiens, ophtalmologues, diagnostics, dépistage, imagerie 3D