Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

H2020

iSAFE — Résultat en bref

Project ID: 774928
Pays: Irlande
Domaine: Technologie de l'information et de la communication

Un jeu en ligne pour apprendre aux enfants à se protéger lorsqu’ils utilisent Internet

La PME irlandaise Zeeko souhaite réduire le nombre d’expériences en ligne négatives pour les enfants grâce à l’éducation. Est-ce que ses logiciels sont susceptibles de répondre aux attentes de l’UE sur le sujet?
Un jeu en ligne pour apprendre aux enfants à se protéger lorsqu’ils utilisent Internet
Il est remarquable de constater la rapidité avec laquelle les enfants, dès leur plus jeune âge, comprennent et manipulent les smartphones. C’est d’ailleurs tellement impressionnant qu’on en oublierait facilement à quel point ils sont vulnérables lorsqu’ils naviguent sur Internet, et à quel point il est indispensable de leur fournir les outils nécessaires pour comprendre et gérer les risques potentiels.

Les statistiques de l’UE sur les risques en ligne révèlent toute l’étendue du problème: Quatre enfants sur dix ont été victimes au moins une fois de cyberintimidation ou ont été exposés à des contenus faisant la promotion de l’anorexie, des blessures auto-infligées, de la consommation de drogues ou du suicide. Selon la start-up irlandaise Zeeko, une plateforme d’éducation au bien-être en ligne, sur laquelle les enfants pourraient «s’apprendre» les uns aux autres comment naviguer de manière sûre sur Internet permettrait de réduire considérablement l’impact de ces expériences négatives.

«Internet est une ressource fantastique pour les enfants. Cependant, cet outil peut également avoir un impact négatif sur leur vie, et cet aspect des choses nous préoccupe. Avec notre plateforme Appyness Online (AO), je pense que nous pouvons avoir une influence positive sur la manière dont l’éducation sur la navigation sûre sur Internet est enseignée aux enfants dans les écoles primaires en Europe, et limiter les conséquences des expériences négatives», déclare Joe Kenny, PDG de Zeeko.

Les ambitions de Zeeko concordent avec le besoin affiché de l’UE d’un programme éducatif efficace qui mettrait en évidence les risques en ligne pour les enfants et leur donnerait les outils pour gérer ces risques. Dans ce contexte, l’entreprise a donc posé sa candidature pour recevoir un financement dans le cadre de la phase 1 de l’Instrument destiné aux PMEet a lancé le projet iSAFE en juin 2017.

«Dans le cadre de l’étude de faisabilité initiale, Zeeko a effectué des recherches sur les dimensions commerciales, techniques et sociales de la création et du déploiement d’Appyness Online. La conclusion qui s’en est dégagée est qu’Appyness Online était réalisable, viable et souhaitable» explique Kenny.

Construite comme un monde/jeu en ligne 3D, AO est une suite logicielle Internet où les joueurs sont représentés par des avatars individuels dans un "terrain de jeux en ligne" et doivent naviguer dans chaque module et les terminer. Les enfants sont supposés travailler en groupe, en classe ou à la maison. Les devoirs à la maison sont en effet réalisés en groupe, via le monde en ligne, et les enfants communiquent au sujet de ces tâches grâce à une messagerie instantanée. Le logiciel fournit également une analyse sémantique en temps réel des communications des jeunes gens via la messagerie (concept similaire à Twitter Trends) afin d’identifier les risques en ligne et d’alerter le détenteur du compte (parents ou tuteurs).

«Ce qui fait qu’AO est totalement unique, c’est son influence positive sur la manière d’enseigner la sécurité sur Internet aux enfants». Les solutions actuelles ne protègent pas les enfants de manière adéquate des menaces d’Internet, tandis qu’AO leur fournit un contenu de haute qualité destiné à leur faire prendre conscience des risques en ligne, à les aider à faire face aux problèmes soulevés et à développer des stratégies de protection individuelle via un environnement en ligne sûr», déclare Kenny.

Zeeko s’attend à ce qu’AO ait «un impact significatif sur la santé et le poids de la protection sociale en Europe», avec le nombre d’enfants à risque en ligne qui passerait de 4 sur 10 à 2 sur 10 en cinq ans.

«AO va mettre en place une vaste base de données européenne sur le bien-être numérique afin de fournir une perspective sans précédent sur l’éducation numérique, le quotient émotionnel numérique, et le niveau de compétence en matière de sens critique», ajoute Kenny. À horizon 2025, il prévoit qu’AO génère un revenu de plus de 1,5 millions d’euros par an. Les clients cibles sont les principaux ou les directeurs des écoles primaires (enfants de 9-12 ans), tandis que les utilisateurs finaux sont les enfants et leur parents.

Mots-clés

iSAFE, enfants, éducation, Internet, logiciel, Appyness Online, Zeeko