Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

H2020

BIO-AX — Résultat en bref

Project ID: 719806
Pays: Royaume-Uni
Domaine: Sécurité, Économie numérique

La caméra vidéo corporelle nouvelle génération va chambouler le marché

Les systèmes de caméras vidéo corporelles sont de plus en plus utilisés pour réduire les menaces et la violence contre les officiers de police ou d’autres utilisateurs sensibles, comme les travailleurs sociaux, les surveillants de parking, les agents de sécurité, les ambulanciers et les pompiers. Ils peuvent également être utilisés comme éléments probatoires vitaux face à un tribunal. Un nouveau système mis au point par Audax fait atteindre de nouveaux sommets à ce marché.
La caméra vidéo corporelle nouvelle génération va chambouler le marché
Si nous devions identifier avec précision les tendances technologiques décisives de ces dernières deux ou trois années, les caméras se trouveraient probablement en tête de liste. Elles sont devenues un argument de vente clé des smartphones, elles font désormais partie intégrante de nos maisons, et les particuliers les utilisent de plus en plus dans leur voiture pour des raisons de sécurité.

Parallèlement, le marché pour un autre type de dispositif vidéo s’est développé tranquillement mais régulièrement: celui des caméras vidéo corporelles, qui sont surtout utilisées par la police et les organismes européens spéciaux chargés de faire respecter la loi. La PME anglaise Audax est bien consciente de cette tendance. L’entreprise prévoit que sa caméra BIO-AX sera la future référence sur le marché. Et elle n’est pas seule à le penser, surtout si l’on considère que l’obtention du prix du meilleur système de communication, qui lui a été décerné à l’occasion des Counter Terror Awards 2018, est un indicateur pertinent.

BIO-AX représente la prochaine génération de caméra vidéo corporelle (CVC) disposant d’un écosystème complet. Ce dispositif propose en effet un système d'enregistrement vidéo probatoire, associé à une protection active de l’utilisateur et peut transmettre en direct des séquences vidéo et audio (via la 4G ou le Wi-Fi) à un poste de contrôle.

Cette caméra a été conçue pour répondre aux nouvelles normes britanniques sur le déploiement et l'utilisation des CVC (New British Standard 8593:2017), et elle est totalement conforme au nouveau règlement général sur la protection des données (RGPD) européen. Ce produit robuste et léger, hautement sécurisé, intègre un système de cryptage AES 256, la cartographie GPS et des caractéristiques de sécurité spécifiques pour les travailleurs isolés. Il est doté d’une alarme de type "couverture de sécurité" améliorée et permet l’accès à distance, la suppression des données mémorisées à distance et offre même une fonction «homme à terre».

«Il faut voir les choses en face, la plupart des CVC ne sont que de simples caméras. Elles enregistrent des preuves de manière sécurisée, et il y a finalement peu de différences entre les produits proposés. C’est ce qui a favorisé un nivellement des prix par le bas en conséquence duquel certains fabricants se sont trouvés limités quant à la qualité du produit,» explique Adam Liardet, PDG de Audax.

BIO-AX se trouve exactement à l’opposé de cette approche de nivellement par le bas. Prenons un exemple pratique: tandis que la plupart des CVC utilisent une connexion non sécurisée captive à un téléphone portable qui décharge la batterie en moins d’une heure, fournit un flux lent avec une forte latence et empêche bien souvent l'utilisation des autres fonctions du téléphone, BIO-AX se connecte directement au Wi-Fi ou à la 4G grâce à sa carte SIM qui est choisie librement par l’utilisateur.

La caméra intègre également la technologie texte-parole (TTS): les utilisateurs peuvent taper un message, l’envoyer à une autre caméra ou a un groupe de caméras prédéfini, et le message est retransmis sur le micro intégré des caméras via Google Voice. Enfin, dernière caractéristique et pas la moindre, elle est conçue et développée dans l’UE.

«Si nos clients sont si enthousiastes au sujet de notre caméra avec transmission vidéo en direct, c'est parce qu’elle intègre des fonctionnalités de haut niveau pour le même prix qu’une caméra ayant des caractéristiques bien moins intéressantes et dépourvue de la transmission vidéo. Ils sont également très surpris par le fait que nous leur fournissons un logiciel back office disposant de nombreuses fonctionnalités sans frais de licence annuels additionnels. C'est un changement radical sur le marché qui remet totalement en question le modèle d’affaires de nos concurrents,» explique Adam Liardet.

Le financement de l'UE a joué un rôle fondamental dans le développement de BIO-AX ®. Audax se trouve désormais dans une bien meilleure position pour faire le lien avec les clients et les partenaires européens, et le projet a contribué à mettre au point cette technologie du début à la fin. «Ce projet de développement nous a contraint à gérer en parallèle les problématiques liées au logiciel et au matériel, et nous a mené des premiers gribouillis au lancement du produit. Ainsi, tout en restant un défi enthousiasmant, il nous a également poussé à tout mettre en œuvre pour disposer des capacités et des compétences nécessaires pour améliorer notre performance commerciale et être en mesure de passer à l’échelle supérieure,» déclare Adam Liardet.

Grâce au partenariat entre Audax et le City of Westminster College, l’entreprise est également impliquée dans la mise en place du premier cours accrédité de caméra vidéo corporelle (CVC), apprenant aux étudiants à utiliser ces dernières de manière appropriée et à garantir dans les bonnes proportions la sûreté, la sécurité et la protection de la vie privée des personnes enregistrées. Adam Liardet est convaincu que ce cours contribuera à améliorer les orientations générales et la structure de gestion des secteurs public et privé.

Mots-clés

BIO-AX, Audax, caméra vidéo corporelle, sécurité, police, transmission vidéo directe