Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

H2020

BlueBRIDGE — Résultat en bref

Project ID: 675680
Financé au titre de: H2020-EU.1.4.1.3.
Pays: Italie
Domaine: Ressources aquatiques

Une plateforme virtuelle d’accès à des données, analyses et publications aide à façonner Blue Growth

Blue Growth est le nom de la stratégie à long terme pour le développement durable dans les secteurs marin et maritime. Le projet BlueBRIDGE financé par l’UE a permis de développer la base de connaissance nécessaire aux opérations et à la prise de décisions éclairées dans tous les domaines.
Une plateforme virtuelle d’accès à des données, analyses et publications aide à façonner Blue Growth
Le potentiel que les mers et océans possèdent pour contribuer au renforcement de la croissance économique et de l’innovation de l’UE est mis à l’honneur par la Stratégie Europe 2020 pour une croissance intelligente, durable et ouverte. La stratégie Blue Growth inclut des secteurs en voie de développement qui aboutiront sûrement à la création d’emplois stables et à une croissance durable (p.ex. l’aquaculture), qui garantiront la coopération internationale et qui permettront le développement et le partage des connaissances et des expertises.

Le projet BlueBRIDGE financé par l’UE a été élaboré précisément pour répondre à ce dernier objectif, grâce à l’exploitation des données existantes et des infrastructures électroniques afin de créer des outils de connaissance et de les diffuser. Le projet a développé 66 plateformes sur le net regroupées sous le terme «environnements de recherche virtuelle» (ERV), chacun donnant accès à des données et des services personnalisés offrant une meilleure compréhension des environnements marins et maritimes, de leurs ressources vivantes et de leurs économies.

Les environnements de recherche virtuelle

Le développement des ERV a demandé une expertise groupée, à savoir: des administrateurs qui gèrent l’infrastructure électronique; des développeurs de logiciel qui implémentent des services spécifiques de gestion des données et d’applications; des gestionnaires d’ERV qui conçoivent et administrent des environnements pour l’atteinte d’objectifs communs; et des scientifiques/éducateurs qui collaborent sur les activités scientifiques et partagent les résultats des recherches.

Ces ERV ont été conçus pour contribuer à la prise de décisions éclairées, analyser les innovations et l’efficacité d’un éventail de parties prenantes du secteur marin et maritime, notamment des scientifiques, des gestionnaires de données, des éducateurs, des décideurs politiques et le secteur privé.

Chaque ERV poursuit un but particulier. Par exemple, un ERV contient des données et des outils qui aident les parties prenantes à évaluer le niveau de protection de certaines espèces halieutiques et à établir des quotas de pêche. Un autre ERV a permis d’instaurer un système d’évaluation de la performance et d’analyse comparative dans le secteur de l’aquaculture, favorisant la compétitivité à travers des taux de croissance maximisés, des coûts réduits et un impact environnemental moindre. Un autre ERV, quant à lui, a élaboré des indicateurs pour aider les pays à planifier des mesures de protection marine ou de suivre les activités aquatiques et de préservation de la biodiversité.

Dr Donatella Castelli, la coordinatrice du projet, souligne l’impact que les ERV peuvent également avoir dans le secteur de l’éducation: «L’utilisation d’infrastructures électroniques comme les ERV a démontré que le transfert rapide et facile de résultats scientifiques issus de la recherche et du monde des entreprises a permis de développer des activités éducatives de qualité et actualisées. Elles offrent aux étudiants un accès à distance aux services informatiques et aux ensembles de données, aux analyses et aux outils de visualisation nécessaires pour apprendre, mener et répéter des expériences.»

Une cure de données pour Blue Growth

Le projet BlueBRIDGE met à disposition des outils de connaissance et de données précis et à jour sur les enjeux biologiques, environnementaux et socio-économiques. Comme le résume Dr Castelli: «Nous n’avons pas encore couvert tous les besoins en termes de données, mais, avec notre infrastructure électronique et en collaboration avec des organisations internationales, nous avons contribué à l’harmonisation et à l’analyse de données qui permettent aux utilisateurs de prendre des décisions éclairées, au-delà des limites de la recherche.»

Les scientifiques ont déjà mis à profit les ERV de BlueBRIDGE pour distribuer de nouveaux outils qui sont désormais accessibles à des tiers gratuitement. Un exemple est le Global Record of Stocks and Fisheries, une initiative coordonnée par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), visant à mettre en place une vue globale et harmonisée des informations sur l’industrie de la pêche. Dans un avenir proche, ces données contribueront à une consommation plus éclairée basée sur l’origine et la durabilité des produits.

Les infrastructures électroniques ont été gérées conformément aux principes de FAIR, qui prévoient de garantir que les données soient facilement accessibles, faciles à comprendre, interopérables et réutilisables pour toutes les parties intéressées. Cela a été en grande partie rendu possible grâce à l’utilisation transparente des normes relatives aux métadonnées et grâce à des solutions renseignant l’origine des données et soutenant la répétabilité des expériences.

En accord avec la vision sur la science ouverte, BlueBridge a également promu la collaboration, le partage et la réutilisation des résultats des recherches, dont les données, les algorithmes, les plans de travail et les services, et est prêt à rejoindre le futur nuage européen pour la science ouverte.

Tournés vers le futur, les ERV qui ont déjà été transmis et sont opérationnels seront encore entretenus. Pour la suite, l’équipe négocie actuellement au moins cinq Accords de niveau de service (ANS) pour des communautés mondiales afin d’exploiter les ERV pour les connaissances marines et la planification de l’espace maritime. Les nouvelles initiatives en termes d’ERV viseront à soutenir les méthodes d’évaluation des stocks lorsque les données disponibles sont de mauvaise qualité, parallèlement à des études plus poussées concernant les impacts du changement climatique sur l’industrie de la pêche.

Mots-clés

BlueBRIDGE, océan, mer, Blue Growth, durabilité, données, marine, maritime, économie, infrastructures électroniques, connaissances