Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

H2020

z-BURN — Résultat en bref

Project ID: 781947
Pays: Suède
Domaine: Technologies industrielles, Changement climatique et Environnement

Un nouveau système de chauffage sans aucune émission pour l’automobile

Zemission a mis au point un brûleur catalytique zéro émission pour chauffer les véhicules hybrides et électriques. Ce dispositif contribuera au développement des véhicules électriques (EV) rechargeables et augmentera leur autonomie.
Un nouveau système de chauffage sans aucune émission pour l’automobile
La popularité croissante des EV et des PHEV (véhicules électriques et véhicules électriques hybrides plug-in) crée une demande croissante pour des appareils de chauffage d’appoint dans la mesure où la chaleur engendrée par les moteurs à combustion, généralement réutilisée pour chauffer les passagers, n’est plus disponible ou est insuffisante. Et les études montrent que cela est d’autant plus nécessaire dans les climats plus froids où les batteries des EV à partir d’une température, normale dans les zones à climat froid, de -7° C subissent une baisse de capacité allant jusqu’à 60 %.

Environ 3 millions de véhicules hybrides seront construits d’ici 2020 et de 9 à 10 millions d’ici 2025. La croissance des ventes d’EV et de PHEV entraîne donc une hausse de la demande pour des appareils de chauffage d’appoint soit à base de combustible soit électriques. Les appareils de chauffage d’appoint à base de combustible disponibles sur le marché présentent des niveaux d’émission incompatibles avec la règlementation en vigueur; les chauffages électriques pompent l’énergie des batteries et réduisent l’autonomie des véhicules.

Le projet z-BURN, financé par l’UE dans le cadre d’Horizon 2020, a relevé ce défi en contribuant à la commercialisation d’un nouveau brûleur mis au point par l’entreprise suédoise Zemission, qui recourt à la combustion catalytique, propre et sans flamme. «Nous avons développé et testé un dispositif breveté qui est simple, silencieux, qui peut fonctionner avec n’importe quel biocarburant, et présente une efficacité supérieure et sans aucune émission», affirme Anders Vestin, PDG et coordinateur du projet.

Une solution propre

La combustion catalytique implique l’oxydation d’un hydrocarbure en présence de chaleur et d’un catalyseur. Il n’y a ni flamme ni formation d’oxyde d’azote du fait de la température relativement basse. «Notre technologie est fondamentalement différente des technologies à base de flammes et présente notamment l’avantage d’avoir une durée de vie supérieure, et d’être plus robuste et plus compacte», souligne Vestin.

Le brûleur peut être utilisé avec des chauffages autonomes pour éviter l’augmentation des émissions ou le déchargement des batteries, ce qui se produit généralement avec les appareils de chauffage du commerce. «Pour les véhicules de transport de passagers, z-BURN propose une solution inégalée qui,réduit, notamment dans les climats l’impact sur le confort des passagers et sur la performance du véhicule», explique Vestin. «Pour les véhicules commerciaux, la solution de z-BURN permet également de multiples applications, comme le chauffage de la cabine, le chauffage de la batterie et le chauffage des systèmes de post-traitement des gaz d’échappement».

Mieux comprendre les clients et le marché

Les clients finaux incluent l’ensemble des propriétaires de véhicules hybrides, dans la mesure où ce brûleur aura un impact significatif sur l’autonomie des voitures et permettra également de réduire les dimensions de la batterie . Selon Vestin: «Le résultat clé de ce projet est une meilleure compréhension du marché dans son ensemble et des besoins de nos principaux clients et clients potentiels; cela a été extrêmement précieux pour actualiser notre plan d’affaires. Par exemple, nous avons constaté qu’il existe également une énorme demande pour cette technologie pour les poids lourds».

z-BURN a donc permis de mieux connaître le marché et les exigences de clients comme les services d’approvisionnement et de développement technique de grands constructeurs automobiles comme ceux du groupe Volkswagen. «Nous sommes parvenus à mieux cerner les principales problématiques actuelles du secteur, et à réunir des informations sur les véhicules qui pourraient être les premiers à adopter cette technologie ou sur les secteurs qui affichent la plus grande volonté d’investir dans ce type de solutions. La prochaine étape sera l’industrialisation du brûleur et la mise en place de la chaîne d’approvisionnement», conclut Vestin.

Mots-clés

z-BURN, brûleur, véhicule électrique (EV), véhicule hybride, brûleur catalytique