Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

H2020

ECOBREW2 — Résultat en bref

Project ID: 717497
Pays: Espagne
Domaine: Technologies industrielles, Alimentation et Ressources naturelles

Une cafetière expresso plus propre et plus écologique qui remporte une pléthore de prix internationaux

Une bonne tasse de café est une chose que beaucoup de gens attendent avec impatience. Mais les machines industrielles sont gourmandes en énergie et leurs pièces contiennent du nickel et du plomb, susceptibles de s’infiltrer dans ce gobelet que vous attendiez avec impatience. Il existe maintenant une solution à ce problème.
Une cafetière expresso plus propre et plus écologique qui remporte une pléthore de prix internationaux
La recherche a révélé que les machines à café commerciales traditionnelles pouvaient représenter un risque à long terme pour la santé en raison de la migration des métaux lourds des composants de la machine vers le café, notamment le plomb (Pb) et le nickel (Ni). Mais il ne faut pas que les accros du café perdent espoir. Un projet financé par l’UE, ECOBREW2, a mis au point une machine plus écologique et plus propre.

Leur vision de la machine à café du futur prend la forme d’un équipement plus efficace, plus respectueux de l’environnement et plus sain, se basant sur un système à multiples bouilloires sans nickel et sans plomb, des circuits d’eau indépendants pour le café, l’eau et la vapeur ainsi qu’une plateforme télématique avec connexion internet.

«Nous avons décidé d’utiliser de nouveaux composants internes en alliages spéciaux récemment certifiés – le laiton à faible teneur en plomb – qui ne libèrent pas de métaux lourds dans l’eau. En empêchant les traces de métaux lourds de s’infiltrer dans les boissons, VISION évite les risques éventuels pour la santé», explique M. Rafael Muñoz, directeur de la recherche, du développement et de l’innovation chez Iberital, la société à l’origine du projet ECOBREW2.

Les objectifs que s’impose Iberital sont plus restrictifs que la réglementation actuelle et visent à donner à la marque une longueur d’avance sur la concurrence, explique-t-il. Un des moyens lui permettant d’aller au-delà des exigences actuelles est l’utilisation d’un système à circuits indépendants faisant de son modèle la première machine à expresso professionnelle à obtenir de l’eau pour les infusions directement à partir du réseau d’alimentation et non du générateur de vapeur.

«Cela évite la formation de tout métal ou sel résiduel résultant d’une ébullition et d’une évaporation constantes. Cela signifie que l’eau utilisée est toujours fraîche alors que la conception du circuit hydraulique dans la machine évite également la stagnation de l’eau», explique Muñoz.

Le projet parvient aussi à remédier au gaspillage d’énergie observé jusqu’ici sur les machines actuelles. Les machines à expresso traditionnelles sont conçues pour distribuer le café dans la foulée – expresso signifie rapide, maintenant – et doivent stocker de l’énergie sous forme d’eau chaude afin de le faire. «Mais», selon Muñoz, «la conception interne traditionnelle s’avère inefficace et la machine se transforme en une sorte de “radiateur” qui perd de l’énergie sous forme de chaleur».

Afin de limiter cette perte d’énergie, Iberital a repensé le système hydraulique de sa machine, ajouté une isolation thermique et incorporé un nouveau système de chauffage rapide ainsi qu’un système intelligent de gestion de l’énergie. Muñoz explique: «Cela permet à l’utilisateur de gérer chaque groupe de façon indépendante. La consommation d’énergie est ainsi optimisée. Les différents systèmes de chauffage d’eau peuvent être ajustés et programmés indépendamment pour se mettre en mode économique ou en veille en période creuse.»

Les résultats parlent d’eux-mêmes: la nouvelle machine réduit la consommation d’énergie jusqu’à 50 %, en fonction du mode de consommation du café dans le commerce concerné. Selon les prévisions, cela pourrait réduire la consommation d’énergie dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration de 3 % en Europe, d’ici cinq ans.

Mais ne vous précipitez pas pour essayer d’en acheter une pour l’utiliser à la maison. «Ce n’est pas le type de machine que vous pourriez voir dans votre cuisine, notamment en raison de ses dimensions et de sa puissance. Certains “prosommateurs” ont toutefois manifesté leur désir d’en posséder une», explique-t-il.

Une machine puissante qui a nécessité beaucoup de travail en phase de développement. L’équipe est reconnaissante pour le financement reçu. «En tant que petite entreprise, nous n’avions ni les ingénieurs nécessaires pour les phases de recherche et de développement, ni le personnel pour le marketing, et le processus de recrutement a légèrement retardé le projet, mais nous sommes très fiers de notre équipe», se réjouit d’expliquer Muñoz.

Le second défi auquel ils ont été confrontés consistait à se différencier de leurs concurrents et à accéder au marché. Le projet s’est associé aux meilleures équipes afin d’obtenir les meilleurs concepteurs industriels, la connectivité IoT, les solutions techniques, l’électronique ainsi que les développeurs d’applications. Muñoz est fier de déclarer: «Nous avons développé une machine en rupture avec son temps. Elle est différente de toutes les autres; l’ergonomie a changé, l’hydraulique interne et l’électronique sont inédites, nous avons une tablette avec une application permettant de changer les paramètres de la machine et un système de connectivité IoT qui s’avère être le meilleur du marché.»

Et il a de quoi de se sentir fier: Iberital Vision vient d’obtenir une reconnaissance internationale. «Nous avons reçu le prestigieux Green Good Design Award, décerné par le Chicago Atheneum aux États-Unis, ainsi qu’un Excellence in Design Award, un Italian A’Design Award particulièrement renommé, et nous avons été nominés pour les German Design Awards. Tous ces prix récompensent notre détermination à bâtir un avenir plus sain et plus durable grâce à notre excellence en matière de conception et de technique.»

Mots-clés

ECOBREW2, cafetière expresso, Iberital, plomb, nickel, café sans contaminants, écoénergétique, VISION