Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

H2020

ICEYE — Résultat en bref

Project ID: 683736
Pays: Finlande
Domaine: Espace, Technologies industrielles, Énergie

Technologie d’imagerie par satellite pour des opérations plus sûres dans l’Arctique

Auparavant inconnue, la société ICEYE fournira des images de la banquise arctique mises à jour toutes les trois heures via une constellation de plus de 18 satellites à radar à synthèse d’ouverture (RSO). Opérationnels, quelles que soient les conditions météorologiques ou les conditions de luminosité, ces satellites pourraient rendre les opérations de transport dans les eaux arctiques beaucoup plus sûres.
Technologie d’imagerie par satellite pour des opérations plus sûres dans l’Arctique
Des données précises et fréquemment mises à jour sur les glaces sont importantes pour les opérations de navigation dans les mers polaires. Les navires rapides qui se livrent à de telles opérations doivent réduire le risque de collision lié aux champs de glace et aux icebergs en mouvement. La sécurité des opérations minières, en particulier dans les eaux glacées de la baie de Baffin, où le transport du minerai est assuré 24 heures sur 24, dépend de données disponibles en temps opportun.

La surveillance des icebergs et la prévision de leurs déplacements à intervalles fréquents devraient rendre les opérations d’exploitation minière et maritime plus sûres. Reposant sur une constellation de petits satellites, la solution d’imagerie ICEYE devrait permettre d’obtenir une imagerie de jour comme de nuit, quelle que soit la couverture nuageuse. L’imagerie par satellite à RSO est exceptionnellement bien adaptée à la détection et à la réaction aux icebergs. «L’instrument radar de l’ICEYE sera capable ’assurer une observation depuis l’espace, à travers les nuages et l’obscurité, notamment dans toutes les conditions atmosphériques qui limitent les services de vidéosurveillance dans des endroits où la lumière du soleil et le beau temps ne sont pas une option», note Pekka Laurila, responsable de la sécurité chez ICEYE.

Un essaim de petits satellites

ICEYE a mis au point un système à RSO inégalé dans le monde, qui peut être monté sur un satellite d’une masse au lancement de moins de 100 kg. S’appuyant sur les développements les plus récents de la technologie mobile, les capteurs radar d’ICEYE peuvent être intégrés à une plateforme microsatellite 20 fois plus légère que ses cousins gouvernementaux.

Les satellites ICEYE sont conçus pour fonctionner en essaims, offrant une meilleure fiabilité du système tout en réduisant le temps de réponse à quelques heures seulement. «Les solutions d’imagerie radar actuelles se limitent à répéter les observations d’une zone d’intérêt seulement deux fois par jour, sans parler de la nécessité de préprogrammer les systèmes plusieurs jours à l’avance», note Laurila.

ICEYE changera la donne en lançant une constellation de plus de 18 petits satellites RSO d’ici 2020, qui devrait permettre aux clients de réaliser des mosaïques d’images à haute résolution et à des prix abordables. «Un RSO sur les petits satellites? Impensable il y a quelques années. Pourtant, ICEYE l’a fait», note Josef Aschbacher, directeur de l’observation de la Terre à l’Agence spatiale européenne (ESA).

Dépasse les performances des gros satellites avec de meilleurs instruments

L’instrument RSO compact d’ICEYE utilise les technologies et conceptions les plus avancées au monde. Plateforme indépendante par nature, elle peut également être intégrée dans des systèmes autres que des engins spatiaux. En adéquation avec les possibilités et les limites des composants disponibles dans le commerce, la conception globale de l’instrument RSO offre des capacités totalement nouvelles.

Cette approche de «nouvel espace» permet à ICEYE de dépasser les technologies de pointe en termes de qualité, de rentabilité et de rapidité d’exécution et de soutenir l’instrument RSO dans l’environnement hostile de l’espace. «La collaboration avec ICEYE nous aide à franchir des étapes distinctes vers la réalisation de nos objectifs alors que nous explorons le potentiel de l’industrie du «nouvel espace», a déclaré M. Aschbacher. En utilisant l’électronique mobile et la fabrication en série, ICEYE offre des coûts d’exploitation 100 fois inférieurs à ceux des satellites traditionnels.

Une multitude d’applications

ICEYE lancera sa constellation de minuscules satellites en orbite terrestre basse où le bruit et le rayonnement sont moindres, et les opérations bénéficient de coûts moins élevés. Le premier satellite d’ICEYE, X1, lancé avec d’autres satellites, a déjà capté 600 images au cours de ses premiers mois d’exploitation.

En plus de surveiller l’évolution de la glace de mer à des fins maritimes, les données reçues des microsatellites peuvent être utilisées dans de nombreuses applications. «Les besoins et les opportunités pour les satellites ICEYE sont énormes», a déclaré Jyri Engestrom, membre de l’équipe d’investissement de True Ventures. «Des feux de forêt aux inondations en passant par les opérations de recherche et de sauvetage et les utilisations agricoles, ICEYE sera en mesure de fournir des informations critiques en temps réel que la technologie actuelle n’est pas capable d’offrir.»

Mots-clés

ICEYE, radar à synthèse d’ouverture (RSO), petit satellite, constellation, eaux arctiques, imagerie par satellite, microsatellite, orbite terrestre basse