Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

H2020

SavingFood — Résultat en bref

Project ID: 688221
Financé au titre de: H2020-EU.2.1.1.
Pays: Grèce
Domaine: Société

Des champs à une plateforme, puis à l’assiette – une solution intelligente pour éviter le gaspillage alimentaire

S’attaquer au gaspillage alimentaire implique un changement en termes de mentalités, d’attitudes et de comportements. Le projet SavingFood a proposé des solutions tangibles par le biais d’une plateforme en ligne qui complète également les efforts existants en matière de collecte et de redistribution des aliments.
Des champs à une plateforme, puis à l’assiette – une solution intelligente pour éviter le gaspillage alimentaire
Il y a quelques paradoxes au cœur même du défi de la durabilité à l’échelle mondiale. L’un des plus importants (et des plus cruels) concerne probablement l’alimentation, une grande quantité de la nourriture produite chaque année étant gaspillée alors que, dans le même temps, beaucoup de gens souffrent de la faim.

Le projet SavingFood, financé par l’UE, a développé une plateforme en ligne afin d’aider les réseaux de magasins, les agriculteurs, les associations de bienfaisance et les bénévoles à redistribuer les aliments susceptibles d’être gaspillés à ceux qui en ont besoin. L’initiative est également allée au-delà des aspects pratiques de la redistribution en sensibilisant le public, en favorisant l’engagement et en défendant cette cause liée à l’alimentation, par exemple en mettant au point des lignes directrices et en organisant une série d’événements.

Construire la plateforme pour qu’ils viennent

SavingFood a été créé pour répondre à quatre grands objectifs: favoriser une collaboration à grande échelle entre les donateurs alimentaires et les organisations bénéficiaires, rendre le glanage (conserver les aliments non récoltés ou invendus) plus efficace et évolutif, sensibiliser et impliquer les citoyens aux solutions contre le gaspillage alimentaire et promouvoir des changements de style de vie.

Le projet a rassemblé la communauté des déchets alimentaires avec les communautés technique et scientifique. Après huit ateliers sur les besoins relatifs aux utilisateurs et aux données, ils ont collectivement développé une plateforme en ligne dotée de fonctionnalités flexibles et complètes, où tous les participants pouvaient s’engager au sein d’un environnement prosocial pour partager des informations et distribuer efficacement des aliments.

Même si SavingFood se sert de la puissance des TIC, la force motrice de la solution est la communauté d’utilisateurs de la plateforme. Mme Vasia Madesi, coordinatrice adjointe du projet, explique: «Nous voulions aller plus loin que les canaux traditionnels de redistribution des aliments et créer un mouvement social en faveur de la réduction du gaspillage alimentaire, en invitant l’ensemble des acteurs du cycle du gaspillage alimentaire à prendre part à la solution.»

Généralement parlant, la plateforme a impliqué trois groupes d’utilisateurs distincts. Premièrement, les donateurs de produits alimentaires – des entreprises, comme les supermarchés ou les restaurants, susceptibles d’avoir des surplus alimentaires à partager. Deuxièmement, les organisations bénéficiaires ou caritatives – qui aident déjà les groupes vulnérables et qui sont prêtes à accepter des dons d’aliments propres à la consommation. Enfin, les bénévoles – susceptibles de s’impliquer de diverses manières, notamment en participant à des manifestations, en glanant de la nourriture ou en encourageant leurs amis et leur famille à agir.

Expliquant la façon dont la plateforme est adoptée dans la pratique, Mme Madesi déclare: «Puisque SavingFood est particulièrement orienté vers les communautés et les réseaux de citoyens locaux, ainsi que vers les agriculteurs, les entreprises et les associations alimentaires locales, les activités reflètent cette réalité. Les évènements “Disco soup” en sont un bon exemple, les participants ayant l’occasion d’apprécier un dîner élaboré à l’aide de nourriture redistribuée tout en bavardant et en dansant.»

SavingFood a également organisé une série d’événements hors ligne de lutte contre le gaspillage alimentaire, couronnés de succès, comme le glanage et les marchés agricoles à travers l’Europe, afin de sensibiliser le grand public aux graves conséquences des problèmes de production et de distribution alimentaires sur la société, l’environnement et l’économie.

Assurer une participation active des citoyens

Les données produites lors du déploiement pilote de SavingFood dans les quatre pays concernés (Royaume-Uni, Grèce, Hongrie et Belgique) offrent une vision unique de la façon dont la plateforme a été adoptée.

À ce jour, plus de 9 000 citoyens européens se sont activement impliqués dans 11 événements de sensibilisation. Environ 1 100 citoyens se sont engagés à lutter contre le gaspillage alimentaire en Europe. Selon les estimations, environ une centaine d’organisations ont bénéficié de dons de nourriture et 156 conseils en matière de lutte contre le gaspillage alimentaire ont été collectés grâce à des campagnes de production participative. Le nombre total de volontaires actifs sur la plateforme est estimé à 5 000 et le nombre total de citoyens ayant été touchés par le biais des activités de diffusion est estimé à plus de 820 000.

L’équipe a constaté que, du point de vue de l’innovation, par rapport aux solutions existantes, l’approche ascendante de production participative adoptée par SavingFood, selon laquelle les communautés existantes (dont un grand nombre hors ligne) mettaient au point leurs propres activités, améliorait l’efficacité de la gestion des aliments. Les organisations pilotes de redistribution ont également amélioré leur visibilité et ont établi de nouveaux contacts avec les organisations de bienfaisance.

Dans l’ensemble, SavingFood a aidé les communautés locales pilotes à économiser du temps et des ressources afin de coordonner les événements d’économies alimentaires, ce qui leur a permis d’étendre la portée de leurs opérations.

En effet, comme le résume Mme Madesi: «Nous avons conçu un manuel pour aider à répliquer le dispositif, à l’usage des utilisateurs potentiels, qui s’appuie sur des données factuelles, des obstacles et des opportunités, provenant principalement de l’expérience des parties prenantes de SavingFood. Nous avons également mis au point une série de recommandations politiques destinées aux décideurs locaux, nationaux et européens et nous les avons présentées, en début d’année, au sous-groupe de la plateforme européenne consacré aux pertes et au gaspillage alimentaires.»

Mots-clés

SavingFood, recyclage, alimentation, gaspillage, développement durable, plateforme en ligne, glanage, production participative, engagement citoyen, communautés, chaîne d’approvisionnement