Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

H2020

I2C8 — Résultat en bref

Project ID: 754401
Financé au titre de: H2020-EU.1.2.1.
Pays: Autriche
Domaine: Technologies industrielles, Économie numérique

Un logiciel novateur basé sur l’intelligence artificielle au service de l’inspiration, de la créativité et de la composition musicales.

Une initiative de l’UE a permis la mise au point un logiciel de production pour créer et jouer avec les accords et l’harmonie. La solution offrira une expérience créative unique, permettant aux compositeurs de partir d’une idée musicale simple, comme une mélodie ou une ligne de basse, et de la développer à différents niveaux de transformation.
Un logiciel novateur basé sur l’intelligence artificielle au service de l’inspiration, de la créativité et de la composition musicales.
Fort des résultats positifs de l’initiative FP7-ICT Lrn2Cre8, le projet I2C8, financé par l’UE «rapproche certains pans de cette recherche au plus près du marché en exploitant les résultats liés à la créativité et aux technologies de génération automatique de musique», déclare le coordinateur, Stefan Oertl. Le projet I2C8 a développé un nouveau logiciel pour la génération d’accords musicaux avec des fonctions intelligentes et automatiques. «La simplicité et la facilité d’utilisation sont primordiales. Le logiciel a été conçu pour offrir des résultats rapides. Notre objectif est d’inspirer ceux qui souhaitent composer, et non de proposer des compositions complètes.»

Créativité assistée par ordinateur

L’application se présente sous la forme d’un plug-in pour les séquenceurs MIDI dans les stations de travail audio numériques. Le plug-in encourage et inspire les compositeurs à explorer les boucles à travers la définition de motifs, le blocage de position et la génération dans des positions débloquées. Les degrés de diatonique des séquences générées peuvent être examinés et les paramètres d’harmonisation des séquences manipulés. Le logiciel I2C8 s’adresse principalement aux producteurs semi-professionnels et professionnels de musique en boucle, de musique de danse électronique à base de rythmes et de basses lourdes qui veulent optimiser leur flux de travail au cours d’un processus créatif qui diffère quelque peu des formes de musique plus traditionnelles. De genre typique, le plug-in I2C8 de première génération est fondé sur la logique triade. Les versions ultérieures du logiciel peuvent comporter des types d’accords plus complexes.

Le logiciel capte le sens existant sous la forme d’un modèle statistique et le combine avec des contraintes qui peuvent être définies par le compositeur. L’objectif est de recommander des séquences d’accords potentiellement intéressantes. Toutefois, le compositeur décide quelle séquence d’accords est utilisée dans un contexte musical donné. Le logiciel utilise des méthodes d’intelligence artificielle pour assurer une autonomie totale sur les processus créatifs.

Outil logiciel intelligent unique pour la génération d’accords musicaux

«Il n’existe pas, à notre connaissance, une autre application/plug-in qui utilise un concept d’interface utilisateur comme l’I2C8», affirme le Dr Oertl. «Nous avons essayé de simplifier autant que possible l’utilisation du plug-in.» Pour la représentation structurelle des séquences d’accords, on utilise un langage graphique simple et idiosyncratique qui permet de visualiser et d’écouter immédiatement les résultats. Cette solution favorise une méthode exploratoire et ludique lors de la recherche de progressions d’accords nouvelles et intéressantes.

«La méthode mise en œuvre par le plug-in le distingue clairement des autres outils déjà disponibles sur le marché», ajoute le Dr Oertl. «La plupart de ces outils pourraient être qualifiés de moteurs de recommandation d’accords ou des constructeurs de séquences d’accords, alors que nous générons un ensemble de séquences d’accords complètes qui satisfont un modèle structurel donné.» Il explique que l’argument clef de vente de l’approche I2C8 est l’utilisation d’un modèle d’apprentissage machine comme base pour la génération d’accords. De plus, la communication avec l’utilisateur se fait par le biais d’un langage idiosyncratique transmis par l’interface utilisateur et non par des mises en œuvre plus ou moins explicites de la théorie musicale.

Les partenaires du projet explorent actuellement les avantages du logiciel pour les DJ et les producteurs de musique électronique pendant leurs concerts. Il entre bientôt dans une phase de bêta publique et son lancement sur le marché est prévu pour le troisième trimestre de 2018.

«Le logiciel I2C8 répond aux besoins des compositeurs et des producteurs qui souhaitent avoir le plein contrôle de leur production musicale créative et qui n’aiment pas être guidés par les robots», conclut le Dr Oertl. «L’humain reste au centre du processus décisionnel.»

Informations connexes

Mots-clés

I2C8, musique, compositeur, séquence d’accords, producteurs, génération d’accords, séquenceur MIDI