Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

H2020

SQS — Résultat en bref

Project ID: 738767
Pays: Espagne
Domaine: Alimentation et Ressources naturelles

Une meilleure analyse de la semence stimule la production porcine

Des chercheurs financés par l’UE ont mis au point un innovant système de contrôle de la qualité de la semence (SQS) automatisé afin d’analyser rapidement et avec fiabilité les échantillons de sperme pour augmenter la production et la rentabilité des exploitations porcines.
Une meilleure analyse de la semence stimule la production porcine
Les centres d’insémination artificielle (IA) cherchent à améliorer les taux de reproduction des porcs grâce à un système d’analyse de la qualité de la semence du verrat plus rapide et plus fiable. Une augmentation du taux de fécondité du porc aiderait les agriculteurs à répondre à l’augmentation de la demande et à nourrir la population mondiale croissante. Selon l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, la production et la consommation mondiales de viande passeront de 233 millions de tonnes en 2000 à 300 millions de tonnes en 2020.

Une IA réussie dépend de plusieurs facteurs, le plus important étant de déterminer la qualité du sperme, quand les méthodes actuelles ne sont ni efficaces ni pratiques. Le projet Horizon 2020 SQS a relevé ce défi en développant un système automatisé d’optimisation de la production de dose de sperme qui réduit le temps d’analyse et garantit le niveau correct de qualité du sperme.

Une analyse rapide et précise

Le système utilise la fluorescence pour déterminer les trois principaux facteurs affectant la fertilité des spermatozoïdes: viabilité, concentration et morphologie. Il calcule également de façon automatique le volume et le nombre de doses nécessaires en moins de deux minutes. «La facilité d’utilisation et l’automatisation du processus permettent aux centres d’IA de produire des doses garantissant un haut niveau de reproduction potentielle», explique la Dre Rosa Planelles, coordinatrice du projet et responsable R&D du laboratoire PME Zoitech.

Le SQS est l’outil technologique ultime d’IA pour l’analyse de la qualité du sperme dans l’industrie porcine. «C’est le seul système qui offre une analyse automatisée précise de la qualité de la membrane cellulaire en utilisant un système de coloration déshydraté facile à manipuler, ce qui permet des résultats immédiats», explique la Dre Planelles. Et elle ajoute: «L’appareil SQS, le kit SQS et le laboratoire SQS intègrent le système SQS, qui a été validé, à la fois par des experts et des utilisateurs finaux, pendant le projet.»
Les rapports de résultats sont stockés sur un système de base de données automatisé qui permet de sélectionner et filtrer des données spécifiques et qui améliore le processus de prise de décision. Il permet en outre aux utilisateurs de stocker et partager ces données avec d’autres systèmes à des endroits différents.

De gros avantages pour les agriculteurs

Les chercheurs voulaient découvrir une solution révolutionnaire pour permettre à l’industrie porcine d’améliorer la capacité de production en augmentant l’efficacité des processus de reproduction des porcs d’au moins 15 % et en réduisant les coûts de 50 %, afin d’augmenter les bénéfices. «Le système SQS représente le meilleur outil technologique pour la reproduction artificielle et les industries agricoles, car il ne nécessite ni formation ni étalonnage grâce à un support préteintant pour une identification simple et économique, permettant le comptage automatique des échantillons», commente la Dre Planelles.

L’outil est adapté aux centres d’IA gérant plus de 100 verrats et entièrement dédiés à la production et à la caractérisation de sperme de porc destiné à la vente aux agriculteurs. Il convient également aux éleveurs de porcs souhaitant analyser la qualité de la semence de leurs propres verrats et stimuler la reproduction des porcs, et ce quelle que soit la taille de leur exploitation.
Le SQS aide déjà les agriculteurs et les experts en reproduction artificielle en fournissant une analyse de la qualité de la semence rapide et précise à l’industrie porcine. «L’appareil obtient rapidement des résultats fiables et précis sur la qualité du sperme et réduit la charge de travail associée à la saisie et à l’analyse des données. Il réduit également les erreurs ou les risques de mauvaise interprétation des résultats et facilite la prise de décision», conclut la Dre Planelles.

Mots-clés

SQS, porc, semence, insémination artificielle (IA), agriculteur