Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

H2020

East-West — Résultat en bref

Project ID: 658303
Financé au titre de: H2020-EU.1.3.2.
Pays: Allemagne
Domaine: Société

L’enseignement des professeurs chinois

Il est communément admis que les étudiants chinois ont de meilleurs résultats en mathématiques. Une équipe de l’UE a cherché à savoir si cela était vrai et si les méthodes d’enseignement chinoises pouvaient être adaptées pour les étudiants européens.
L’enseignement des professeurs chinois
Même le système scolaire allemand, l’un des meilleurs en Europe, est sous pression. Dans le même temps, on rapporte que les étudiants chinois ont dépassé leurs homologues occidentaux dans les tests de compétences mathématiques. Pour les chercheurs européens dans le domaine de l’enseignement, la simple suggestion d’une telle différence justifie une enquête.

Le projet East-West, financé par l’UE, a examiné la relation entre la compétence des enseignants et les progrès des étudiants dans les deux pays. Leur étude a évalué ces différences en fonction des contextes culturels et a examiné le potentiel des deux systèmes pour en tirer un bénéfice mutuel.

Regarder les professeurs enseigner

«Nous ne savons pas si une solution chinoise est appropriée pour l’Allemagne», déclare la professeure Gabrielle Kaiser, chef du projet. «Les différences culturelles sont immenses. Toutefois, certaines stratégies chinoises suggèrent des pistes d’amélioration de l’enseignement des mathématiques en Allemagne.»

L’étude impliquait l’adaptation d’un test de compétences des enseignants précédemment réalisé, appelé TED-M. La nouvelle version, TED-FU, évalue des vidéos de 3 à 4 minutes d’enseignants délivrant un cours en matière ’une pratique d’enseignement clé appelée «attention de l’enseignant». C’est le moment où les enseignants perçoivent des incidents importants en classe et interviennent en conséquence. Les participants à l’étude comprenaient 203 enseignants chinois et 118 allemands.

Étant donné la difficulté de trouver du personnel parlant couramment l’allemand, le chinois et maîtrisant les mathématiques, l’équipe a fait appel à des étudiants en mathématiques pour gérer la traduction de l’allemand vers l’anglais. East-West a ensuite géré la traduction de l’anglais vers le chinois. «En outre, de nombreux établissements et districts chinois nous ont initialement rejetés et il nous a fallu plus de temps que prévu pour y avoir accès», note la professeure Kaiser. «Parfois, ces études nécessitent davantage de temps que les programmes de financement habituels ne le permettent.»

L’étude a révélé que les compétences des enseignants étaient multiformes. Le concept englobe les connaissances et les compétences des enseignants, ainsi que les éléments culturels. Néanmoins, les premiers résultats ont validé le cadre d’évaluation des compétences des enseignants de mathématiques chinois. En utilisant ce cadre, les chercheurs du projet ont trouvé des similitudes entre les enseignants allemands et chinois, mais également des différences substantielles. Les enseignants chinois ont apparemment une plus grande capacité à rechercher et évaluer l’enseignement et à concevoir de nouveaux programmes. Les enseignants allemands réussissent mieux à noter les tâches liées à l’enseignement en général, tandis que les enseignants chinois étaient meilleurs dans des contextes spécifiques aux mathématiques.

Faire évoluer la formation des enseignants

«Jusqu’ici, nos découvertes ne permettent pas de recommandations ambitieuses en matière de changement culturel, cela étant difficile à modifier de toute façon», déclare la professeure Kaiser. «Toutefois, nous proposons quelques modifications dans la politique de l’enseignement et dans les programmes de formation des enseignants.»

Tout d’abord, l’équipe a constaté que la connaissance des mathématiques des enseignants ne se traduit pas nécessairement par une attention efficace en classe. Cela indique que des réformes du programme allemand de mathématiques sont nécessaires pour renforcer la relation et améliorer l’enseignement.

D’autres résultats indiquent que la formation des mathématiques en cours est important pour l’attention des enseignants. Les futurs professeurs allemands peuvent ainsi bénéficier de l’introduction d’approches de style chinois, comme l’étude de leçon ou le renforcement des programmes de tutorat.

L’équipe d’East-West continue de recueillir et d’analyser des données. À l’avenir, la recherche pourrait décomposer plus spécifiquement les compétences professionnelles allemandes et chinoises et identifier leurs effets sur les résultats des élèves.

L’étude des différences internationales dans les méthodes d’enseignement est un élément important de la recherche visant à améliorer l’enseignement. Grâce au projet East-West, les chercheurs européens ont une meilleure compréhension de la capacité des approches chinoises en Europe.

Mots-clés

East-West, enseignants, mathématiques, enseignants chinois, professeurs de mathématiques, attention de l’enseignant, enseignants allemands, TED-FU