Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

H2020

RADIO — Résultat en bref

Project ID: 643892
Financé au titre de: H2020-EU.3.1.4.
Pays: Grèce
Domaine: Santé, Économie numérique

Suivi médical à long terme, discret et à domicile

Des chercheurs de l’UE travaillant dans le cadre de l’initiative RADIO ont développé des dispositifs robotiques pour surveiller la santé des personnes âgées vivant seules. Une des priorités principales est de se fondre discrètement au sein d’une maison intelligente tout en enregistrant efficacement l’état de santé.
Suivi médical à long terme, discret et à domicile
Prendre soin de la population âgée grandissante en Europe, tout en permettant à ces personnes de rester chez elles, présente des aspects positifs incontestables. Il est primordial que l’équipement destiné au suivi médical soit discret afin qu’il soit accepté comme faisant partie intégrante de la vie quotidienne de l’utilisateur.

Les chercheurs du projet RADIO ont développé et intégré les technologies de robotique et de domotique nécessaires à la reconnaissance des activités de la vie quotidienne (AVQ), qui mettent rapidement en évidence les déficiences cognitives, la fragilité et l’exclusion sociale. Comme le souligne le Dr Vangelis Karkaletsis, coordinateur du projet, «la technologie permettant de détecter la détérioration d’AVQ normales a été intégrée au RADIO home, un système basé sur des solutions fiables, sûres et peu coûteuses en matière de robotique et domotique».

Combiner exigences médicales et furtivité robotique

Des utilisateurs différents auront des exigences médicales et des attitudes différentes par rapport à ce qu’ils considèrent comme acceptable ou intrusif. Pour répondre à cela, RADIO «Home» a été développé sous la forme d’un système modulaire. «De cette façon, ces modules peuvent être déployés dans différentes configurations et différents assemblages sans exiger un effort considérable ou des connaissances spécialisées», souligne le Dr Karkaletsis.

La conception du système qui en résulte permet l’intégration des institutions médicales et des aidants naturels dans l’écosystème de gestion et d’échange d’informations. Évolutivité, sécurité et préservation de la vie privée sont ses principales caractéristiques. RADIO a incorporé un mélange équilibré de technologies hétérogènes empruntées à l’Internet des objets et aux environnements robotiques tels que l’intergiciel Open MQTT et le réseau sans fil Bluetooth à basse consommation, ainsi que l’intergiciel ouvert RobotOS (ROS), très répandu.

La question essentielle de la confidentialité des données

RADIO a mis au point un prototype de capteur respectueux de la vie privée: un dispositif intégrant un capteur visuel avec une unité de traitement à circuit intégré prédiffusé programmable (FPGA). Cela permet aux images brutes d’être traitées et converties sous forme de données abstraites avant d’atteindre la mémoire de l’ordinateur.

Le Dr Karkaletsis explique: «Ce dispositif rend impossible l’obtention malveillante de contenu visuel brut, car le contenu en question n’est disponible que sur l’interface matérielle entre le capteur visuel et le FPGA.» Même dans le cas où le dispositif est compromis par le biais de son interface réseau, les images brutes ne sont pas accessibles puisqu’elles ne sont pas écrites dans la mémoire de l’appareil.

Les aidants naturels peuvent échanger et présenter des données de manière efficace au sein de l’écosystème composé de divers RADIO homes, des terminaux informatiques situés dans des établissements de soins officiels et des appareils mobiles domestiques utilisés par les familles. «Les méthodes et les protocoles développés pour ces échanges et ces présentations de données l’ont été dans le but de fournir des soins tout en restant éthiquement appropriés et respectueux et de la vie privée», souligne le Dr Karkaletsis.

Un aspect particulièrement innovant de l’écosystème RADIO réside dans le développement et le prototypage du protocole RASSP, qui vise à faciliter la recherche médicale basée sur des données en matière de santé. RASSP permet aux chercheurs de tester des hypothèses en obtenant des quantités statistiques calculées à l’aide des données de suivi médical collectées par les RADIO homes, sans pour autant fournir d’informations individuelles.

Des défis inattendus pour l’équipe RADIO

Quand la caméra 3D Asus Xtion est arrivée en fin de production pendant le projet, la sage décision d’utiliser un intergiciel ROS largement pris en charge et en source ouverte est apparue comme une évidence. La disponibilité des pilotes ROS a permis de réduire les efforts nécessaires pour remplacer le modèle obsolète par la caméra Orbbec Astra 3D.

D’autres problèmes, nettement moins techniques mais d’une importance capitale, ont dû être surmontés, des tapis épais mettant les moteurs des robots à rude épreuve aux appartements bourrés de meubles où naviguer de manière autonome s’est avéré difficile. Relever ces défis a du même coup renforcé la robustesse du système.

Les soins de santé robotiques du futur à domicile

Pour évaluer le niveau d’acceptation de la technologie RADIO par les clients, les chercheurs ont distribué un questionnaire structuré, à la fois avant et après une démonstration RADIO lors de la manifestation paneuropéenne de la Researcher’s Night et d’autres foires scientifiques. Plus de 200 questionnaires ont confirmé nos prévisions, selon lesquelles les participants à la démonstration avaient tendance à établir un lien entre l’utilisation des caméras de surveillance et la sécurité. Toutefois, après la démonstration, l’avis des gens a changé de manière significative en ce qui concerne le fait de tolérer un système comme RADIO.

La commercialisation du système dans son ensemble n’est pas financièrement viable pour le moment. «Certaines des technologies du système RADIO ont cependant déjà été mises au point par les partenaires commerciaux du projet, notamment le système de batterie améliorée ainsi que l’intégration de capteurs visuels et d’une unité de traitement», conclut le Dr Karkaletsis, qui prévoit que des plates-formes robotiques appropriées vont bientôt devenir des produits courants.

Mots-clés

RADIO, robotique, capteur, confidentialité, intergiciel RobotOS (ROS), RASSP, soins de santé à long terme