Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

H2020

WASTCArD — Résultat en bref

Project ID: 645759
Financé au titre de: H2020-EU.1.3.3.
Pays: Royaume-Uni
Domaine: Santé

La voie est ouverte pour une nouvelle génération de capteurs non invasifs visant à identifier de manière fiable les troubles du rythme cardiaque

Les troubles du rythme cardiaque sont une cause majeure de maladies cardiovasculaires et de décès. Les arrêts cardiaques soudains représentent 50 % des décès cardiaques dans les pays développés. Un traitement efficace existe si l’arythmie est détectée rapidement et un projet de l’UE a mis au point un nouvel outil de diagnostic destiné à la pratique clinique préventive.
La voie est ouverte pour une nouvelle génération de capteurs non invasifs visant à identifier de manière fiable les troubles du rythme cardiaque
La tachycardie et la fibrillation ventriculaires sont les formes les plus courantes d’arythmie sous-jacente. Quant aux activités quotidiennes, c’est la fibrillation auriculaire qui est la forme la plus courante où elle est associée à un risque accru d’AVC et d’insuffisance cardiaque, en particulier chez les personnes âgées.

Malgré l’efficacité d’un traitement approprié, le problème reste le diagnostic qui nécessite le port permanent d’un moniteur pendant une certaine période ou d’autres techniques invasives comme des moniteurs cardiaques implantables. Ces derniers sont insérés sous la paroi thoracique par voie sous-cutanée. Même s’ils sont en mesure de surveiller le rythme cardiaque pendant des périodes prolongées, ces dispositifs entraînent des dépenses considérables, des coûts d’hospitalisation élevés et de forts risques d’infection.

«Un dispositif de détection du rythme cardiaque à long terme WASTCArD non invasif aurait un impact significatif dans de nombreux domaines du diagnostic et du traitement cardiaques précoces, car il permettrait l’enregistrement à long terme des rythmes cardiaques sans l’inconvénient ni la pauvre fiabilité d’électrodes gélifiées auto-adhésives», explique le professeur Omar J. Escalona, coordinateur du projet WASTCArD.

Le projet vise à concevoir un nouveau système de surveillance avancé et basé sur des électrodes sèches, qui permettra des enregistrements ECG non invasifs à long terme et ininterrompus. Cet appareil se présente sous la forme d’un bandeau confortable à utiliser par le patient cardiaque présentant des anomalies transitoires de la fréquence ou du rythme cardiaque. «Cela jouerait également un rôle dans les schémas préventifs à long terme de dépistage électrocardiographique (ECG) des sujets sains présentant des risques cardiaques potentiels dus à leur activité professionnelle ou sportive. Mais l’objectif reste le même: permettre la détection et le diagnostic précoces des maladies cardiaques», explique le professeur Omar.

Cette technologie doit néanmoins faire face au problème posé par la contamination de signaux provenant du «bruit» causé par le mouvement ou l’activité musculaire dans le bras. WASTCArD a donc développé une technique avancée de traitement du signal en temps réel pour une récupération efficace du signal ECG dans un environnement sonore intense.

«Nous avons développé la technologie requise pour permettre une conception de système intégré et dédiée à l’intérieur d’un appareil de capture ECG porté dans un bandeau autour du bras, intégrant l’utilisation de nouvelles électrodes sèches pour détecter et récupérer de manière fiable l’activité électrique du cœur. Il fonctionne en continu, sur de longues périodes, dans une disposition de sonde ECG bipolaire faible et distante, principalement le long du bras gauche», explique le professeur.

Pouvoir enregistrer le rythme cardiaque de façon ambulatoire et sur une longue période, de manière non invasive, permettrait également de réduire les coûts hospitaliers grâce à des économies en matière de séjour et de consultations externes et en salle d’urgence.

Le professeur Escalona souligne rapidement que ce sont des attentes valables à long terme: «Une deuxième étape est envisagée pour poursuivre le projet. Cela permettrait d’accélérer les avantages que nous pouvons déjà identifier comme réalisables, tels qu’une réduction des taux de mort subite et des arythmies mortelles; le dépistage préparticipation en milieu sportif; la fibrillation auriculaire; la télésanté et la télémédecine ou encore pour ce qui concerne les palpitations cardiaques.»

Même si ces avantages n’ont pas encore été dévoilés, le professeur Escalona souhaite que le partenariat se développe entre deux PME impliquées dans le consortium participant au projet WASTCArD. «Finalement, cela aura un impact à long terme sur la croissance de la production, la maturité et la stabilité de l’entreprise, avec l’impact de la prestation de services de solutions cardiovasculaires sur le marché européen des soins cardiovasculaires indexés sur l’âge», explique-t-il.

Pour ce qui concerne les personnes âgées, la taille globale estimée du marché des soins de santé cardiovasculaires et des dispositifs associés représente en Europe environ 70 % du coût annuel des maladies cardiovasculaires et de ses nombreuses comorbidités. «Compte tenu de l’état du marché, un tel produit “intelligent” et pratique garantira un niveau élevé de remboursement des investissements», explique le professeur Escalona.

Mots-clés

WASTCArD, troubles du rythme cardiaque, dépistage ECG, dispositif de surveillance ECG porté au bras, capteurs d’électrode ECG sèche, techniques de débruitage ECG