Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

H2020

FIRES — Résultat en bref

Project ID: 649378
Financé au titre de: H2020-EU.3.6.
Pays: Pays-Bas
Domaine: Société

Stratégie de réforme pour une Europe plus innovante et entrepreneuse

L’Europe a besoin de réformes et d’interventions personnalisées pour relancer et promouvoir l’esprit d’entreprise comme véhicule vers une croissance économique davantage durable, innovante et inclusive.
Stratégie de réforme pour une Europe plus innovante et entrepreneuse
L’esprit entrepreneur de l’Europe doit être encouragé s’il veut retrouver le chemin d’une croissance inclusive et durable. «Ouvrir davantage l’Europe aux défis en réformant ses institutions pour canaliser et renforcer l’accès aux ressources essentielles: économie, connaissances et travail. Pour les projets d’entreprise, il s’agit des éléments nécessaires pour redynamiser la croissance, impulser la transition vers la durabilité et mettre un frein aux populistes qui menacent le projet européen», explique Mark Sanders, coordinateur du projet FIRES financé par l’UE.

Le projet FIRES a travaillé sur les réformes institutionnelles et économiques pour une société entreprenante en Europe. Cela contribuera à répondre au problème du manque de croissance innovante, durable et inclusive en Europe. «On sait que la création d’entreprise et les projets expérimentaux génèrent l’innovation dans l’économie», explique M. Sanders. «On sait moins, alors que c’est tout aussi important, que l’esprit d’entreprise est essentiel à cette importante transition vers une croissance économique plus durable que l’Europe doit trouver».

Agenda de réforme pour stimuler l’esprit d’entreprise

L’objectif du projet consistait, en premier lieu, à déterminer le besoin et la certitude d’une stratégie de réforme personnalisée. Il fallait également reconnaître la forte dépendance historique dans le processus, ainsi que dans les institutions que l’Europe a mises en place pour attribuer le travail, le capital et les connaissances nécessaires pour l’innovation entrepreneuriale. Pour formuler des propositions argumentées, FIRES a réuni des universitaires issus de domaines comme l’histoire, la géographie, le droit et l’économie.

L’équipe de FIRES a élaboré une longue liste d’interventions potentielles et a choisi des réformes conçues pour l’Allemagne, l’Italie et le Royaume-Uni. L’équipe a personnalisé la stratégie de réforme en fonction des contextes locaux pour démontrer comment différentes parties de l’agenda peuvent s’avérer pertinentes dans différentes régions d’Europe. En outre, le projet présente une approche reproductible par d’autres états membres de l’UE.

Tremplins vers une réforme fructueuse

Les partenaires du projet ont conçu un processus en 7 étapes pour réaliser une stratégie de réforme personnalisée. Elle repose sur l’histoire riche et diverse des régions d’Europe, évalue les obstacles dans l’écosystème entrepreneurial et interroge les parties prenantes pertinentes de cet écosystème. Elle propose ensuite des interventions appropriées, à partir de différentes propositions politiques tirées de la recherche pour améliorer la situation, et évalue leur contexte légal et leur viabilité politique.

«Un système entrepreneurial sain n’est jamais fini», remarque M. Sanders. «Il s’appuie plutôt sur des mécanismes de retours positifs: les décideurs politiques doivent alors évaluer et expérimenter pour permettre le retour à la première étape pour l’itération suivante des réformes possibles».

La méthode en 7 étapes est applicable à une gouvernance au niveau local, régional, national ou européen. «Nous la considérons comme une méthode solide que les décideurs politiques peuvent utiliser pour personnaliser la stratégie de réforme et ainsi renforcer l’écosystème entrepreneurial», souligne-t-il.

FIRES a également élaboré des outils analytiques pour évaluer la viabilité et le fonctionnement d’écosystèmes entrepreneuriaux en Europe. Ces outils identifient les points forts et faibles et évaluent les processus de création et de formation d’entreprises dans tous les contextes institutionnels européens.

Le projet s’est terminé à la mi-2018, mais le travail ne fait que commencer. «C’est au tour des décideurs politiques de reprendre les défis que FIRES a identifiés et de poursuivre à l’aide des outils créés pour promouvoir l’esprit d’entreprise dans l’UE», conclut M. Sanders.

Mots-clés

FIRES, stratégie de réforme, réformes, esprit d’entreprise, décideurs politiques, croissance économique, écosystème entrepreneurial, gouvernance