Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

H2020

Skypull — Résultat en bref

Project ID: 807448
Pays: Suisse
Domaine: Énergie, Changement climatique et Environnement

La production d’électricité a le vent en poupe

Les sources d’énergies renouvelables offrent de belles perspectives pour un avenir qui se passerait des énergies fossiles, mais certaines de ces énergies renouvelables restent hors de portée. Des chercheurs ont mis au point un nouveau type d’éolienne capable de produire de l’énergie propre grâce aux vents de haute altitude inexploités jusqu’ici.
La production d’électricité a le vent en poupe
Les réponses au changement climatique passent par la mise au point de systèmes efficaces et novateurs permettant de générer de l’électricité à partir d’un ensemble de sources d’énergies renouvelables. Ces systèmes innovants devront fournir une énergie à faible coût qui satisfasse la demande actuelle et future; or aujourd’hui, presque tous les pays dépendent encore du charbon et du pétrole.

L’initiative Skypull, financée par l’UE, s’est fixée pour objectif de révolutionner la production d’électricité éolienne en utilisant les vents atmosphériques de haute altitude encore inexploités. L’équipe Skypull estime que sa technologie peut contribuer à diminuer les coûts inhérents à l’énergie éolienne et faire concurrence aux éoliennes classiques voire aux énergies fossiles.

Concrétiser le rêve des technologies AWE

«La technologie de Skypull entre dans le cadre de ce que l’on appelle les AWE (Airborne Wind Energy ou énergies éoliennes aéroportées)», explique Marcello Corongiu, directeur général de l’entreprise. «À la fin des années 1970, Miles L. Loyd a eu l’idée de construire un générateur éolien sans colonne en utilisant une aile volante reliée au sol par un filin, sur le modèle du cerf-volant.» L’équipe Skypull a mis au point un dispositif similaire avec une conception spécifique et a trouvé comment surmonter les obstacles qui avaient jusqu’ici empêché ce type de production d’énergie.

Les chercheurs ont conçu leur dispositif de production d’énergie éolienne de haute altitude en perfectionnant les performances aérodynamiques de leur engin volant, en permettant son autonomie de fonctionnement, et en le dotant d’un système fiable. Ils sont ainsi parvenus à mettre au point un nouveau type d’engin volant révolutionnaire, un drone doté d’«ailes à caissons» qui maximisent la portance en minimisant la trainée, avec un poids et un coût moindres. Chacune des ailes du drone peut modifier sa configuration et prendre la forme d’une aile d’aéronef commercial pendant le décollage et l’atterrissage.

En réduisant le coût des matériaux et en augmentant la production d’énergie, le concept de Skypull permet d’obtenir un excellent ratio énergie investie sur énergie produite. Cela signifie que le système est en bonne voie pour remplacer les éoliennes classiques grâce à sa masse bien inférieure et à des performances bien supérieures en matière de production.

Survivre à la «Vallée de la mort» des start-up

Les chercheurs de Skypull se sont trouvés confrontés à plusieurs problématiques propres aux technologies AWE qui impliquent de faire appel à de nombreux domaines des sciences de l’ingénieur comme l’aéronautique, les matériaux, le contrôle autonome et la robotique. Aucune ne les a pour autant stoppés car leur système fonctionne et permet de générer de l’énergie de manière efficace. «Le plus grand défi reste de trouver les ressources financières pour continuer le projet car nous ne vendons encore rien, nous sommes au cœur de la «Vallée de la mort» des start-up», explique Marcello Corongiu. «De ce point de vue, le programme PME de l’UE a été une contribution importante et précieuse.»

Mieux qu’une éolienne

«Nous considérons que la durée de vie de notre système est la même que celle des éoliennes: 20 ans», déclare Marcello Corongiu. Bien des composants sont identiques à ceux des éoliennes classiques, notamment les alternateurs, les composites et les pièces électromécaniques.

L’équipe Skypull a conçu son système dans l’objectif de n’avoir qu’un seul consommable: les câbles en polyéthylène de masse molaire très élevée qui doivent être changés périodiquement. En outre, l’entretien du drone peut se faire au sol et en toute sécurité, alors que celui des éoliennes représente un coût logistique supplémentaire du fait de la distance entre le sol et le moyeu.

Imaginer le futur de la production énergétique

Avec l’appui du programme PME de l’UE, Skypull est parvenu à valider son plan d’affaires et à franchir quelques étapes clés, mais il reste encore beaucoup de travail côté technologique. L’équipe a pour objectif de faire passer le système à l’échelle supérieure et de prendre le cap de la mise sur le marché.

Informations connexes

Mots-clés

Skypull, éolienne, drone, énergie éolienne, changement climatique