Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

H2020

SPACEIT-MCS — Résultat en bref

Project ID: 791721
Pays: Estonie
Domaine: Espace

Des solutions de pointe pour les missions satellitaires

Spaceit, une start-up estonienne, nous dévoile ce que seront les services de contrôle et de surveillance satellite de prochaine génération. L’entreprise propose une approche novatrice des communications satellitaires au sol, qui, grâce à une solution logicielle moderne et sécurisée, permettra aux clients d’optimiser l’utilisation de leurs ressources.
Des solutions de pointe pour les missions satellitaires
Les logiciels sont un élément essentiel pour tirer avantage de tout le potentiel de l’espace via des satellites capables de fournir des services fiables et efficaces. L’importance des logiciels dans les systèmes spatiaux n’a cessé de croître au cours des dernières décennies, ce qui s’explique par l’augmentation de l’autonomie et des fonctionnalités des engins spatiaux et par le vaste ensemble de données collectées lors des missions qui doivent ensuite être traitées.

Dans le cadre d’un programme de recherche et d’innovation financé par l’UE, l’initiative SPACEIT-MCS, la PME Spaceit propose à ses clients une solution complète clé-en-main. En d’autres termes, elle fournit l’ensemble matériel et logiciel nécessaire pour faire fonctionner, entretenir, traiter et archiver les données satellitaires. Cette société met l’accent sur la mise à disposition de solutions sans défaut et automatisées pour les missions satellitaires et les intégrateurs de systèmes, ainsi sur que des activités créatrices de valeur pour les propriétaires d’équipements de communication au sol.

Le contrôle de mission, un nouveau service

Récemment, on a constaté un passage radical du recours aux centres de données dédiés à une utilisation des plateformes hébergées dans le nuage. Suivant l’exemple donné par d’autres entreprises de moyenne ou de grande dimension, les entreprises aérospatiales recourent de plus en plus à l’informatique en nuage en raison de ses avantages indéniables. Grâce à la technologie des machines virtuelles, les fournisseurs du nuage sont en mesure d’héberger un logiciel de système au sol avec une empreinte significativement inférieure.

«Spaceit propose le contrôle de mission en tant que service (MASS), une solution à guichet unique pour les communications satellitaires au sol», explique Silver Lodi, co-fondateur de Spaceit en Estonie. Adoptant une approche évolutive et à faible coût des technologies spatiales, l’entreprise fournit des solutions complexes qui intègrent des innovations en matière d’accès au nuage public et de logiciel en tant que service (SaaS), comme, par exemple, une tarification de type «paiement à l’exécution» (pay-as-you-go) et des infrastructures hybrides pour les opérations spatiales. Outre un logiciel flexible et des mises à niveau régulières des services, les clients disposent également d’un accès pré-intégré à un réseau international de stations au sol, d’un système de commande satellite professionnel et d’un service de consultation.

«Le système de contrôle de mission hébergé dans le nuage fait partie intégrante de nos services. Imaginez-vous en train de consulter la télémétrie de votre satellite à partir d’un dispositif portable n’importe où et n’importe quand, sans avoir à vous préoccuper du développement du logiciel, de la sauvegarde des données et des risques opérationnels», explique M. Lodi. Les fonctionnalités de ce nouveau système de contrôle de mission incluent, entre autres, la commande du satellite, l’accès aux données télémétriques par des utilisateurs distants, des échanges de données efficaces entre les systèmes, des données sur la charge utile, et une prévision précise de l’orbite satellitaire.

Surmonter les obstacles

Spaceit simplifie les services de communication pour les opérateurs de satellites en leur fournissant une plateforme de communication sophistiquée hébergée dans le nuage qui permet aux clients de personnaliser, de simplifier et de faire évoluer leurs communications. Bien que ce service puisse s’appliquer à tous les satellites, quelle que soit leur taille, l’entreprise cible surtout les petits satellites, d’un poids inférieur à 500 kg, pour pénétrer le marché.

«Actuellement, jusqu’à 50 % des budgets de mission pour les petits satellites est consacré au développement, au maintien en opération et au fonctionnement des systèmes de contrôle de mission. Du fait de l’absence de solution alternative viable sur le marché, les systèmes de contrôle de mission sont souvent conçus de toute pièces en interne», explique M. Lodi. En outre, elles sont souvent peu évolutives, offrent uniquement quelques fonctionnalités essentielles et une sécurité limitée. Qui plus est, elles ne permettent généralement l’usage que d’un petit nombre de stations au sol, et souvent d’une seule, ce qui réduit fortement la couverture radio.

La plateforme Spaceit permet aux utilisateurs de gérer simultanément plusieurs missions satellitaires en recourant à un réseau international de stations au sol. En éliminant le développement logiciel, les investissements dans du matériel et le recours à des ressources supplémentaires pour l’entretien du système de contrôle de mission, les coûts opérationnels peuvent être revus à la baisse de 50 %, ce qui se traduit par une diminution de 30 % du budget total des missions.

«En recourant au service de Spaceit, les missions satellitaires bénéficieront d’une plus vaste couverture radio et d’une plus grande fiabilité pour un coût moindre. Dans le même temps, les stations au sol accéderont à un marché ouvert et à une base de clients leur permettant de monétiser leurs opérations», souligne encore M. Lodi. Grâce à sa plateforme novatrice hébergée dans le nuage, Spaceit aspire à devenir le premier fournisseur mondial de systèmes de gestion de mission pour les satellites de petite et moyenne dimension dans les cinq années à venir.

Mots-clés

SPACEIT-MCS, Spaceit, contrôle de mission en tant que service (MAAS), système de contrôle de mission (MCS), mission satellite, petit satellite, logiciel en tant que service (SaaS), paiement à l’exécution, station au sol