Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

H2020

TRACE — Résultat en bref

Project ID: 635266
Financé au titre de: H2020-EU.3.4.
Pays: Portugal
Domaine: Transports et Mobilité, Économie numérique

Des technologies de suivi TIC pour promouvoir la marche et le vélo

Les individus, et la société en général, ont tout à gagner de l’abandon en masse des véhicules motorisés pour la marche et le vélo. En s’appuyant sur des outils et services TIC de suivi des mouvements, une initiative de l’UE a créé une approche innovante pour encourager et récompenser la marche et le vélo, particulièrement dans les villes.
Des technologies de suivi TIC pour promouvoir la marche et le vélo
Les pouvoirs publics et d’autres parties prenantes en Europe et dans le monde cherchent des moyens pour assurer une mobilité urbaine durable. Se départir des véhicules motorisés au profit du vélo et de la marche peut apporter de nombreux avantages pour les marcheurs, les cyclistes et la société dans son ensemble. Un tel changement aura un impact positif sur la congestion du trafic et les polluants atmosphériques. L’effet sera directement bénéfique pour la santé de ceux qui ont opté pour la marche ou le vélo, et indirectement sur les autres.

Le projet TRACE, financé par l’UE, a ciblé les mesures existantes visant à promouvoir le vélo et la marche pour se rendre au travail, à l’école, faire des courses ou tout simplement pour les loisirs», a déclaré le coordinateur du projet, Paulo Ferreira. Ces mesures ont été améliorées grâce à l’ajout d’outils dédiés, basés sur le suivi, pour promouvoir le changement de comportement et soutenir la planification de la mobilité.

Des outils informatiques pour dynamiser le vélo et la marche

«Pour exploiter pleinement le potentiel énorme de la marche et du vélo», ajoute-t-il, TRACE a développé des technologies de suivi TIC pour la promotion et la planification du vélo et de la marche en ville. En élargissant les connaissances et en exploitant le potentiel du suivi du vélo et de la marche, le projet a déclenché des initiatives novatrices de promotion du vélo et de la marche et des pratiques de planification.

Les partenaires du projet ont créé, affiné et fourni de nouvelles applications qui «répondent à la nécessité de changer la culture et les motivations des citadins mobiles», explique Paulo Ferreira. Ils ont également abordé la nécessité de fournir des informations utiles aux planificateurs cherchant à améliorer les conditions de la pratique du vélo et de la marche. Les utilisateurs, les décideurs, les piétons et les cyclistes ont été étroitement associés à toutes les étapes du projet.

Les membres de l’équipe ont recherché des services de suivi TIC via une base de connaissances ouverte sur les possibilités, les défis, les solutions et les avantages du suivi des déplacements à pied et à vélo. Ils ont créé des outils en accès libre pour répondre aux défis fondamentaux en matière de TIC que doivent utiliser les développeurs d’applications axés sur le marché. Parallèlement, l’équipe a activement cultivé l’implication directe d’acteurs commerciaux intéressés par le développement d’outils de premier ordre pour la promotion du vélo et de la marche.

Inspirer, favoriser et récompenser le changement modal

TRACE a développé deux types d’ outils de suivi axés sur le changement de comportement et la planification de la mobilité. Ces outils sont conçus pour encourager et récompenser les utilisateurs du vélo par la participation d’entreprises locales comme fournisseurs de points de contrôle. Le coaching, les prix, le statut social et les points de réussite sont des incitations également utilisées pour favoriser ce changement de mode de transport. L’outil de suivi aide les planificateurs de la mobilité et les décideurs à interpréter les informations les plus pertinentes produites par les systèmes de suivi. Cela leur permet d’identifier et de classer les problèmes, ainsi que de surveiller les délais et les espaces spécifiques.

Les outils de suivi dédiés ont été testés dans huit villes européennes utilisées comme sites pilotes. Les chercheurs ont évalué les résultats en termes d’impacts, de facteurs de réussite et d’avantages. Ils ont également abordé des questions importantes comme la confidentialité des données, les coûts, l’interopérabilité, les incitations financières/fiscales, la planification de l’infrastructure et les concepts de service. Enfin, une boîte à outils présente un ensemble de recommandations pratiques et de directives pour le lancement de campagnes de promotion du cyclisme et de la marche.

«En tirant parti de l’émergence et de la commercialisation d’outils TIC offrant des moyens abordables d’assurer un suivi des déplacements à pied et à vélo, TRACE espère que les citadins européens laisseront leur voiture chez eux plus souvent», conclut Paulo Ferreira. Les outils de suivi mis au point devraient favoriser l’adoption de mesures de désengorgement pour mieux promouvoir et planifier les déplacements à pied et à vélo dans les villes.

Mots-clés

TRACE, marche, vélo, outils de suivi, technologies de suivi TIC, planification de la mobilité, mobilité urbaine