Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

H2020

CONCEPT — Résultat en bref

Project ID: 731129
Pays: Allemagne
Domaine: Transports et Mobilité

Un nouveau système de charge rapide donne un coup de fouet supplémentaire au marché des e-bus

Le renouvellement des flottes de bus diesel par des bus électriques ne deviendra possible que lorsque ces derniers pourront concurrencer les premiers en matière de temps de fonctionnement, de confort, de poids et de coût. Heliox semble avoir trouvé une solution unique à tous ces problèmes grâce à sa nouvelle technologie de charge rapide.
Un nouveau système de charge rapide donne un coup de fouet supplémentaire au marché des e-bus
Peut-être n’avez-vous pas encore entendu parler d’Heliox, mais si vous êtes un citoyen européen, ou que vous vivez au Chili, au Japon, à Singapour, en Inde ou en Nouvelle Zélande, et que vous êtes un usager des transports en commun, il est fort possible que vous soyez déjà monté à bord d’un bus électrique qui se charge grâce à la solution révolutionnaire d’Heliox. En outre, l’entreprise n’en est qu’à ses débuts: avec son nouveau système rapide, recharger un bus électrique prend entre deux et cinq minutes.

Le saut technologique est ici substantiel: actuellement, équilibrer les capteurs et charger les batteries des e-bus prend toute une nuit, ce qui limite fortement leur nombre d’heures de service quotidiennes. Le chargeur rapide d’Heliox, quant à lui, intègre un système de contact complètement automatisé, ainsi qu’un dispositif de chargement rapide qui permet aussi la recharge partielle en cours de fonctionnement. Enfin, avec la commercialisation récente de batteries qui ne nécessitent plus d’équilibrage des capteurs explicite au cours de la nuit, il est désormais possible d’envisager un service de e-bus 24/7.

«Quand un bus électrique est conçu pour être chargé lentement et de nuit, non seulement il n’est pas en fonctionnement durant tout ce temps, mais son autonomie en opération est limitée par la dimension du bloc-batterie. Et dès que ce bloc-batterie est vide, un nouveau cycle de recharge chronophage est nécessaire», explique Mark Smidt, directeur du développement commercial chez Heliox. «Si nous ajoutons à cela le fait que le bloc-batterie est, et de loin, le composant le plus onéreux du bus, qu’il est très lourd et occupe un espace significatif qui pourrait être utilisé pour le transport des passagers, nous avons là une série de facteurs bloquants qui constituent autant d’obstacles au succès commercial à grande échelle.»

Pour être vraiment avantageux, les bus électriques doivent donc présenter un coût total de possession (TCO) au moins égal, voire inférieur, à celui de leurs homologues diesel et pouvoir transporter au moins autant de passagers, sans faire de compromis sur le confort. C’est la mission que s’est donnée Heliox avec le projet CONCEPT (CONductive fast Charge system for Electric buses in Public Transport) lancé en août 2016.

La vision qui sous-tend la technologie de l’entreprise repose sur l’hypothèse que de la réduction du temps de charge découlera la diminution substantielle de la capacité du bloc-batterie embarqué, et donc une diminution du poids du bus, des économies de coûts, une augmentation de l’espace disponible et du temps de service. Le système peut être raccordé au réseau électrique à basse tension et à moyenne tension et dispose également d’un dispositif de refroidissement optimisé qui augmente la durée de vie et diminue le TCO.

«Les réactions des clients ont été jusqu’à présent très positives. Les fabricants d’équipements d’origine (OEM), mais également les opérateurs de transports publics du monde entier, ont manifesté un fort intérêt», déclare M. Smidt.

Aujourd’hui, à la fin de sa seconde phase, le financement d’Heliox dans le cadre du programme Instrument PME de l’initiative Horizon 2020 a permis la réalisation et la démonstration d’un système certifié dont l’efficacité et la rentabilité sont prouvées et qui est parvenu à convaincre les parties prenantes de son excellence opérationnelle.

«Nous avons encore deux pilotes en fonctionnement qui ont servi à deux objectifs essentiels: d’abord, amener la performance du système au degré de maturité et de solidité requis pour le marché des transports publics; et, deuxièmement, mettre en évidence et prouver aux parties prenantes concernées sur ce marché que le système est performant», explique M. Smidt.

Le déploiement commercial a déjà commencé, et Heliox prévoit une forte réaction du marché en 2019. L’entreprise étudie également l’élargissement de son marché à un niveau régional, non seulement en Europe, mais également aux États-Unis où les livraisons commenceront au deuxième trimestre 2019.

Informations connexes

Mots-clés

CONCEPT, Heliox, bus électriques, charge rapide, batterie