Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

H2020

RESOLVE — Résultat en bref

Project ID: 653511
Financé au titre de: H2020-EU.3.4.
Pays: Italie
Domaine: Transports et Mobilité

Les véhicules électriques légers, toujours plus pratiques, toujours plus intelligents

Un consortium de 14 partenaires a mis au point des démonstrateurs technologiques qui donnent un aperçu de ce à quoi pourraient ressembler les véhicules électriques compacts et efficaces du futur. Les trois véhicules légers mis au point sous la supervision de Piaggio et KTM anticipent l’évolution des approches en matière de design dans ce secteur.
Les véhicules électriques légers, toujours plus pratiques, toujours plus intelligents
Les véhicules électriques compacts (VEL) pourraient bien être la pierre angulaire de la transition vers une mobilité plus verte dans les villes de l’UE, mais ils ne sont pas prêts pour une demande massive. Outre le manque d’infrastructures, les véhicules eux-mêmes ne sont toujours pas assez pratiques pour être facilement utilisés en ville; par ailleurs, le prix élevé de leurs batteries, leur autonomie réduite et leur temps de charge conséquent limitent également leur développement. Pour dynamiser le marché, le secteur va donc devoir réduire les coûts de production et d’utilisation et offrir aux conducteurs une expérience de conduite plus agréable.

Les prototypes de VEL conçus dans le cadre du projet RESOLVE (Range of Electric SOlutions for L-category VEhicles) ont pour objectif de répondre à ces exigences. Ces scooters à quatre roues ont été pensés pour intégrer un groupe motopropulseur électrique et une architecture de batterie à bas coûts, à la fois modulaires et évolutifs, spécifiques aux VEL, et ils ont été conçus spécifiquement dans la perspective d’une utilisation urbaine.

Ces prototypes sont plus sûrs, plus dynamiques et plus rapides à charger grâce à la possibilité de changer facilement les batteries, et ils consomment moins d’énergie et sont moins chers que leurs homologues existants sur le marché. Et, cerise sur le gâteau, ils intègrent également un algorithme spécifique pour les véhicules à plusieurs roues qui les rend plus faciles à conduire et plus stables, ainsi qu’une IHM conviviale qui résout l’inquiétude suscitée par l’autonomie.

«Le projet a créé une expérience de conduite de VEL enthousiasmante et attrayante en proposant deux nouveaux concepts de véhicules inclinables à quatre roues (voie étroite) tout en maintenant la consommation d’énergie à un niveau très faible», explique Serena Fruttaldo, responsable de la diffusion et de la communication chez RE:Lab, l’un des partenaires du projet en charge du développement et de la diffusion de l’interface utilisateur.

L’utilisateur ou l’utilisatrice peut facilement interagir avec le véhicule en mouvement (grâce aux commandes situées sur le guidon) afin d’obtenir des informations en temps réel qui l’aideront à améliorer l’efficacité du VEL et l’expérience de conduite, comme le freinage par récupération ou l’angle d’inclinaison. «En outre, la fonction de gestion intelligente de l’autonomie (Smart Range Management) lui permet de jouer un rôle actif dans la performance de son véhicule et de garantir que la destination finale soit atteinte quoi qu’il arrive», ajoute Serena Fruttaldo.

Chaque démonstrateur quatre roues (catégories L2e et L6e) dispose de sa propre installation moteur, ce qui aide l’équipe du projet à évaluer les avantages et les inconvénients de chacune des approches. L’un est doté d’un groupe motopropulseur unique avec différentiel mécanique et transmission finale, tandis que l’autre dispose de deux groupes motopropulseurs montés sur roues couplés à un différentiel électronique et n’ont pas de transmission. Les deux approches ont permis de réaliser de nets progrès en matière de fonctionnalité, de facilité d’utilisation, de réaction dynamique et de sécurité, même si Serena Fruttaldo affirme que chacune d’elles apporte une réponse différente aux défis de la mobilité urbaine.

«Nous pouvons déclarer avec fierté que nous avons atteint nos objectifs initiaux, et même que nous sommes allés au-delà, grâce au développement d’un troisième prototype qui accroit notre gamme de solutions. Cet autre trois roues inclinable, qui se classe également dans la catégorie L2e, est pourvu d’un groupe motopropulseur unique. Ce qu’il perd en fonctionnalité (mais pas en sécurité), il le gagne en coûts de production», ajoute Serena Fruttaldo.

Le projet est désormais terminé et Serena Fruttaldo estime que les technologies développées (batteries, groupe motopropulseur, IHM, suspension inclinable, et solution de dynamique du véhicule) seront prêtes à être commercialisées dans les quelques années à venir.

Informations connexes

Mots-clés

RESOLVE, Piaggio, KTM, VEL, scooter, quatre roues, trois roues, groupe motopropulseur, prototype