Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

H2020

DISRUPT — Résultat en bref

Project ID: 691436
Financé au titre de: H2020-EU.2.
H2020-EU.3.
Pays: Italie
Domaine: Transports et Mobilité

La sécurité dans les hélicoptères ultra-légers fait un bond de 40 ans

Un nouveau concept d’hélicoptère ultra-léger doté d’un système innovant à parachute, le Zefhir, a été récemment présenté au public et promet un niveau de sécurité jamais atteint dans ce type d’appareil. D’après la société qui l’a créé, le Zefhir devrait arriver sur le marché en 2019.
La sécurité dans les hélicoptères ultra-légers fait un bond de 40 ans
La plupart des gens ignorent qu’avec 120 000 EUR, il est possible d’acheter un hélicoptère. En réalité, depuis l’arrivée des hélicoptères ultra-légers dans les années 80, ils ont conservé leur statut de marché de niche. La sécurité en cas de mauvaises conditions météorologiques a toujours été une préoccupation et, de façon assez surprenante, depuis l’arrivée des premiers hélicoptères ultra-légers, rien n’avait été entrepris pour l’améliorer.

Selon le Dr Ivan Montanari, coordinateur du projet DISRUPT, le manque de percées technologiques sur ce marché est en réalité dû à la combinaison de trois facteurs: le fait que les hélicoptères ultra-légers soient surtout fabriqués par des PME qui ne pourraient supporter une modification radicale au niveau de la conception; les processus de conception, d’assemblage et de maintenance qui respectent peu les normes aéronautiques; et la limite de 450 kg au-dessus de laquelle un hélicoptère n’est plus considéré comme ultra-léger.

L’un de ces trois obstacles a toutefois été récemment évité. La réglementation de l’UE a fixé une nouvelle limite de poids de 600 kg pour les hélicoptères ultra-légers, ce qui permet une plus grande flexibilité aux fabricants désireux d’améliorer la sécurité de leurs appareils. «Espérons qu’il s’agisse d’un premier pas vers une harmonisation européenne des exigences techniques applicables aux aéronefs exclus de la réglementation de base», déclare le Dr Montanari.

Pour profiter au mieux de cette opportunité, Curti Aerospace Division (avec l’aide de Hypertec Solutions) s’est associée à PBS Velká Bíteš en République tchèque et à Junkers Profly en Allemagne pour développer le Curti Zefhir, un tout nouvel hélicoptère ultra-léger intégrant un système de secours par parachute.

Les pales et la carrosserie du Zefhir capitalisent sur les dernières avancées en matière de construction en matériaux composites alors que la conception moderne de la turbine et les algorithmes logiciels avancés FADEC (commandes électroniques numériques de moteur pleine autorité) fournissent la puissance requise. Le système de secours intègre des solutions d’ouverture intelligente, les matériaux de parachute les plus légers et les plus efficaces et des matériaux composites pour l’enceinte de confinement. Selon le Dr Montanari, «le projet DISRUPT s’apprête à proposer un giravion alternatif ultra-léger plus sûr et adapté au XXIe siècle».

Zefhir este conforme aux exigences EASA CS-27 pour les gros hélicoptères et a passé des tests ad hoc exigeants en ce qui concerne les pièces volantes essentielles. Son turbomoteur a été conçu pour délivrer des performances constantes par mauvaises conditions météorologiques, à haute altitude et à des températures élevées, et le FADEC facilite le pilotage. Le profil de lame choisi permet également d’augmenter l’efficacité et de réduire les émissions de bruit.

«Grâce à une prolongation de six mois du projet DISRUPT, nous avons réussi à atteindre tous les objectifs ambitieux que nous nous étions initialement fixés. Pour la première fois à notre connaissance, un système de sécurité par parachute pour hélicoptères ultra-légers a été validé. Nous achevons actuellement les tests en vol sur le prototype industrialisé construit dans le cadre du projet DISRUPT afin de pouvoir inviter des clients potentiels à des vols d’essai au début de l’année prochaine», déclare le Dr Montanari.

La réaction du public au prototype a été largement positive lors de sa présentation au salon AERO Friedrichshafen d’avril 2018. «Le retour plus enrichissant a été la visite, sur notre stand, de l’ingénieur qui a conçu l’un des hélicoptères ultra-légers certifiés les plus importants et les plus populaires sur le marché à ce jour, ainsi que les compliments qu’il nous a adressés», déclare le Dr Montanari. Curti Aerospace se concentre maintenant sur les activités techniques et marketing qui devraient aboutir à la sortie commerciale du Zefhir lors du salon AERO 2019.

Mots-clés

DISRUPT, Zefhir, hélicoptère ultra-léger, parachute, sécurité, mauvaise condition météorologique