Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

H2020

VITAL MEDIA — Résultat en bref

Project ID: 688310
Financé au titre de: H2020-EU.2.1.1.
Pays: Allemagne
Domaine: Société

Accompagner la communauté européenne des médias vers le succès

Services de radiodiffusion, d’Internet et de communication convergent les uns vers les autres à mesure que les nouvelles technologies éliminent les frontières qui les séparent. Un projet de l’UE aide les médias européens à adapter leurs modèles économiques à ces tendances complexes en fixant les justes priorités en matière de recherche et d’innovation.
Accompagner la communauté européenne des médias vers le succès
Les développements dans des domaines comme l’intelligence artificielle, la réalité virtuelle ou les réseaux de téléphonie mobile 5G offrent, aux industries européennes du contenu numérique et des médias, des possibilités de créer une toute nouvelle gamme de produits et de services. Mais un manque de communication et de coopération freine le secteur. «Le fossé dans les discussions entre grands fournisseurs et petits utilisateurs de technologies existe toujours et empêche l’établissement de stratégies d’adoption de technologies communes», déclare Halid Hrasnica, responsable de programme chez Eurescom et coordinateur du projet VITAL MEDIA.

C’est là qu’intervient VITAL MEDIA. Le projet financé par l’UE a passé ces deux dernières années à attirer gros et petits poissons du secteur des médias, des réseaux sociaux et de la création, ainsi que des représentants de radiodiffuseurs et d’opérateurs de télécommunications pour discuter et définir la feuille de route de la recherche sur l’avenir de leur secteur.

Si vous vous demandez pourquoi cela est nécessaire, il peut être utile de comparer les atouts respectifs des secteurs des réseaux sociaux nord-américains et européens. «La position de l’Europe sur les réseaux sociaux est faible: la plupart des grands acteurs comme Google ou Facebook se trouvent aux États-Unis», déclare le Dr Hrasnica, «les fausses nouvelles sont un exemple de leur impact. Il est difficile pour nous de lutter, car l’analyse des données échangées sur les réseaux sociaux n’est pas du ressort des acteurs européens».

Renforcer les réseaux sociaux européens

Renforcer le sens communautaire du secteur constituait l’objectif primaire du projet. Sous l’égide de la Nouvelle initiative européenne pour les médias (NEM) de l’UE, l’équipe de VITAL MEDIA s’est engagée à intégrer de nouveaux membres issus de régions sous-représentées, notamment l’Europe de l’Est et l’Irlande. Elle a mis en place un réseau d’ambassadeurs NEM pour atteindre les membres des organisations concernées et les encourager à adhérer. Quatre groupes régionaux, deux en France, un en Espagne et un au Royaume-Uni, ont participé au projet. Ils ont organisé des événements de courtage pour relier les entreprises locales et ont réalisé un guide du paysage médiatique et des écosystèmes européens afin de faciliter la future coopération.

Des événements présentiels ont été soutenus par le développement d’outils en ligne comme la plateforme de collaboration NEM, un site Web remodelé et une présence améliorée de la NEM sur les réseaux sociaux.

L’accent est mis sur Horizon Europe

Cette communauté médiatique européenne revitalisée a produit une liste impressionnante de publications au cours des deux brèves années qu’a duré le projet. Parmi celles-ci figuraient l’agenda stratégique de recherche et d’innovation 2025 de la NEM, qui visait fermement le programme-cadre Horizon Europe 2021-2027 de l’UE, ainsi que huit documents de synthèse sur des domaines technologiques liés aux médias, notamment les données, l’Internet de nouvelle génération, l’hyper-personnalisation et la distribution de contenu. Destinée aux décideurs politiques, la publication de deux livres blancs à propos de la nécessité d’un dialogue politique sur la convergence et les réseaux sociaux, en novembre 2017, et de l’avenir des réseaux sociaux européens, en décembre 2017 est venue compléter cette production.

Le mandat initial ne les intégrait pas, mais les réseaux sociaux sont finalement devenus un élément important du projet. Outre les livres blancs, le sommet annuel 2017 de la NEM, organisé par VITAL MEDIA, a été consacré à ce sujet et le projet a permis de sensibiliser la communauté NEM à la nécessité, pour les entreprises, d’agir sur les réseaux sociaux.

«Ici en Europe, nous devons continuer à innover, puis essayer de diffuser les résultats dans le monde entier grâce à des produits et des services fabriqués en Europe», déclare le Dr Hrasnica, «nous ne pouvons pas rivaliser avec Facebook en créant simplement un autre Facebook».

Mots-clés

VITAL MEDIA, Initiative NEM, médias européens, convergence, réseaux sociaux, médias numériques, stratégies de recherche, contenu, secteur de la création