CORDIS
Résultats de la recherche de l’UE

CORDIS

Français FR
DESIGN OF AN INNOVATIVE ENERGY-AWARE IT ECOSYSTEM FOR MOTIVATING BEHAVIOURAL CHANGES TOWARDS THE ADOPTION OF ENERGY EFFICIENT LIFESTYLES

DESIGN OF AN INNOVATIVE ENERGY-AWARE IT ECOSYSTEM FOR MOTIVATING BEHAVIOURAL CHANGES TOWARDS THE ADOPTION OF ENERGY EFFICIENT LIFESTYLES

Français FR

Avancer vers un monde de bâtiments efficaces d’un point de vue énergétique

Les bâtiments sont actuellement responsables d’environ 40 % de la consommation en énergie et de 30 % des émissions de dioxyde de carbone dans l’UE. Mais que pouvons‑nous faire pour réduire ces statistiques inquiétantes? Un projet financé par l’UE a une solution.

CHANGEMENT CLIMATIQUE ET ENVIRONNEMENT

ÉCONOMIE NUMÉRIQUE

© Antonio Skarmeta
De nos jours, il est d’importance capitale de concevoir et d’élaborer des solutions pour réduire la consommation en énergie des bâtiments. Il existe un besoin en solutions innovantes basées sur l’adoption de techniques efficaces d’un point de vue énergétique et sur l’engagement actif des citoyens et des résidents. Montrer la voie «Le projet ENTROPY a cherché à répondre à ce besoin en s’appuyant sur l’intégration de technologies facilitant le déploiement d’écosystèmes informatiques innovants et intelligents sur le plan énergétique pour encourager les changements comportementaux des utilisateurs finaux», souligne le Dr Antonio Skarmeta Gómez, coordinateur du projet. L’écosystème énergétique informatique d’ENTROPY s’en chargera en tirant profit d’une opportunité liée aux possibilités offertes par une plateforme basée sur l’IdO, l’analytique des données massives, des recommandations personnalisées, des jeux sérieux et leur potentiel à apporter une amélioration de l’efficacité énergétique. «Des éléments scientifiques nous ont montré qu’énormément d’énergie était consommée dans les bâtiments en raison de comportements inadaptés. Nous avons également constaté qu’une vague d’IdO balayait ces bâtiments», ajoute le Dr Skarmeta Gómez. Comment ce système fonctionne-t-il? La solution est activée lorsqu’un directeur de campagne lance une campagne d’efficacité énergétique par le biais de la plateforme ENTROPY. À partir de là, ils précisent les zones des bâtiments et reçoivent en retour un ensemble de capteurs installés par zone. Après cela, des systèmes de surveillance des données sont activés et stockés dans l’entrepôt d’ENTROPY de manière standardisée. Au moment de la collecte de ces données, un ensemble de services sont fournis. Le directeur de campagne produit des rapports analytiques relatives à l’énergie et au comportement. Ensuite, en fonction de l’analyse des résultats et du profil de chaque utilisateur, des services et des messages personnalisés sont envoyés à chacun d’entre eux. Les utilisateurs finaux utilisent ensuite les services ENTROPY par le biais d’une application personnalisée ou de jeux sérieux sur leurs téléphones portables. Ils recevront des données en temps réel obtenues à partir des capteurs et des recommandations pour que leurs actions soient efficaces d’un point de vue énergétique. Un pas de plus dans la bonne direction Le Dr Skarmeta Gómez indique que le résultat global de ce projet «est la grande quantité d’économies que l’on peut constater en adoptant une solution telle que celle élaborée dans ce projet». ENTROPY a également permis de montrer comment réduire le gaspillage énergétique. «Cela a été très utile de voir comment une solution de ce genre peut rendre visible ce qui était auparavant caché et par conséquent quantifier le gaspillage énergétique, qui, dans certains cas, était perçu comme très élevé, et le plus important, totalement inconnu des utilisateurs des bâtiments», ajoute le Dr Skarmeta Gómez. Cette solution, par le biais de messages programmés et personnalisés, habilite également les utilisateurs à réaliser des économies d’énergie grâce aux outils. ENTROPY va de l’avant «Ce projet a suscité énormément d’intérêt», indique le Dr Skarmeta Gómez. Le soutien de la Commission européenne a permis au projet de rester à l’affût pour des perspectives d’avenir. C’est pour cette raison que «nous ne serions pas surpris si cette solution élaborée dans le cadre du projet ENTROPY — accessible sur la plateforme sur le site web du projet — est utilisée à l’avenir comme moyen de gestion de la consommation énergétique dans les bâtiments publics», indique le Dr Skarmeta Gómez. Ce projet va désormais suivre la plateforme basée sur l’IdO mise au point et la solution pour le changement comportemental basée sur des jeux sérieux en s’intéressant à sa faisabilité commerciale. Un avenir composé de bâtiments efficaces d’un point de vue énergétique se profile à l’horizon.

Mots‑clés

ENTROPY, bâtiments, efficacité énergétique, consommation énergétique, modification du comportement, IdO, jeux sérieux, informatique, écosystème, gaspillage énergétique

Informations projet

N° de convention de subvention: 649849

État

Projet clôturé

  • Date de début

    1 Septembre 2015

  • Date de fin

    30 Novembre 2018

Financé au titre de:

H2020-EU.3.3.1.

  • Budget total:

    € 2 439 467,50

  • Contribution de l’UE

    € 1 997 592,50

Coordonné par:

UNIVERSIDAD DE MURCIA