CORDIS
Résultats de la recherche de l’UE

CORDIS

Français FR
CIVICITI: THE CITIZEN PARTICIPATION PLATFORM

CIVICITI: THE CITIZEN PARTICIPATION PLATFORM

Français FR

Civiciti: une technologie au service de la démocratie participative

Les logiciels décisionnels sont sur leur lancée et Civiciti constitue l’une des réussites les plus marquantes de ce marché en croissance constante. Sa technologie de vote électronique met à disposition de toutes les autorités publiques intéressées les merveilles de la démocratie participative et propose même des services spécifiques pour les entreprises privées et le secteur de l’éducation.

SOCIÉTÉ

© Civiciti
Tout a commencé en Espagne, grâce à des municipalités désireuses de faire participer les citoyens dans la prise de décision locale. Civiciti (The Citizen Participation Platform) correspond exactement à ce qu’ils recherchaient: une technologie de vote électronique sûre et hébergée dans le nuage, permettant aux utilisateurs de présenter des propositions et aux municipalités de sélectionner les meilleures, puis de les soumettre au vote des citoyens. À l’époque, il n’existait pas d’outil équivalent sur le marché. Revenons à 2019. Civiciti est désormais utilisée par plus de 100 clients dans neuf pays, en partie grâce au soutien reçu au titre de l’Instrument PME intégré dans le projet pilote du Conseil européen de l’innovation. «Grâce à l’étude de faisabilité financée par l’UE, nous avons d’abord constaté que Civiciti pouvait être facilement utilisée en Amérique latine, où l’adaptation du produit n’est pas nécessaire. Les fonctionnalités et la langue sont déjà parfaitement adaptées au marché, et il existe une grande culture de participation citoyenne en Amérique du Sud et Centrale qui, parfois, se combine à la technologie», explique Aleix Cereto, en charge du développement commercial chez Civiciti. Pour les municipalités qui l’utilisent, Civiciti est devenue partie intégrante de la politique. À l’heure où nous écrivons ces lignes, la ville espagnole de La Bisbal venait juste de fermer un processus participatif dans lequel les citoyens devaient voter pour décider comment allouer un budget de 140 000 euros sur une sélection de 29 projets, allant des améliorations de la piscine municipale à l’utilisation de l’énergie solaire dans les bâtiments publics, aux améliorations des zones vertes et à l’installation de bornes de recharge pour les voitures électriques. Meilleur engagement, meilleure responsabilité La promesse de Civiciti est tentante: améliorer l’engagement sans faire exploser les coûts et, à terme, réduire l’écart entre les citoyens et les gouvernements, tout en récupérant la confiance des premiers sur ces derniers. Comme le souligne M. Cereto, il y a de plus en plus de preuves suggérant que les techniques de vote électronique augmentent la participation citoyenne et qu’elles sont utilisées principalement par les nouveaux participants, plutôt que par les citoyens déjà mobilisés, ce qui en fait une aubaine pour les gouvernements confrontés à des pressions croissantes en faveur d’une transparence, d’une responsabilité et d’une consultation publique accrues. L’étude de faisabilité a également représenté une occasion pour l’entreprise de valider sa stratégie de diversification. Conformément aux prévisions initiales, la plateforme peut être facilement adaptée pour être utilisée au sein de toutes les organisations, en plus des municipalités ou de l’administration publique. Civiciti: plus que de simples élections Deux catégories supplémentaires de clients ont été identifiées. La première concerne le secteur privé: les entreprises peuvent utiliser le système, par exemple, pour demander l’avis des employés en ce qui concerne des mesures stratégiques ou des idées de nouveaux produits, et en tirer des conclusions grâce au système de données spécialisé. Civiciti peut également s’avérer utile dans le secteur éducatif pour mettre en place un espace de participation où les étudiants, les enseignants et les parents peuvent partager opinions et propositions. «L’intérêt suscité dans ces secteurs est devenu évident après deux ans sur le marché», rappelle M. Cereto. «Nous avons déjà déployé des portails pilotes pour des universités, des écoles et des entreprises privées, ainsi qu’organisé des élections en direct pour des assemblées d’actionnaires. Nous prévoyons d’étendre davantage ce segment dans les années à venir.» Le projet de phase 1 désormais achevé, Civiciti entend continuer sa stratégie d’expansion vers la région des Amériques et l’Europe occidentale. L’entreprise continuera à présenter de nouvelles caractéristiques pour les organisations privées, tout en mettant à jour celles destinées aux municipalités. La plateforme englobera bientôt les assemblées d’actionnaires, les élections de partis politiques, les élections universitaires et les associations professionnelles et scolaires.

Mots‑clés

Civiciti, démocratie participative, local, citoyens, municipalité, Espagne, Amérique latine, politique

Informations projet

N° de convention de subvention: 828439

État

Projet clôturé

  • Date de début

    1 Septembre 2018

  • Date de fin

    28 Février 2019

Financé au titre de:

H2020-EU.3.

H2020-EU.2.3.

H2020-EU.2.1.

  • Budget total:

    € 71 429

  • Contribution de l’UE

    € 50 000

Coordonné par:

PLATAFORMA CIVICITI SL

Ce projet apparaît dans...