Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

De meilleures solutions de télécommunications pour observer la Terre

Un projet européen a cherché à fournir de meilleures solutions de télécommunications pour soutenir les missions européennes d'observation de la Terre, concernant notamment l'étude de l'environnement, la surveillance maritime et le suivi des problèmes de sécurité en cas de crise.
De meilleures solutions de télécommunications pour observer la Terre
Le projet «Global Monitoring for Environment and Security» (GMES) de l'UE s'appuie sur des stations d'observation spatiales et terrestres. L'une de ses caractéristiques clés a été le développement de télécommunications satellites permettant d'étendre encore le potentiel des services GMES.

Un projet financé par l'UE a permis de déterminer à quel niveau les solutions de télécommunications par satellite pouvaient être mieux intégrées aux développements GMES en cours, dans le cadre de la gestion de la sécurité et des crises, de la pêche, de la surveillance maritime et de l'aide humanitaire. Clôturé en 2009, le projet «Telecommunications advanced networks for GMES operations» (TANGO) a été l'un des premiers projets financés par le sixième programme-cadre (6e PC) dont l'objectif était d'explorer l'utilisation des télécommunications par satellite pour satisfaire les besoins de la communauté GMES.

Plus spécifiquement, le projet TANGO visait à développer une plate-forme commune de service de télécommunications. Elle a été conçue pour donner aux fournisseurs de service GMES un accès rapide aux solutions de télécommunications. Le projet TANGO a travaillé au développement, à l'intégration et à la démonstration de solutions de télécommunications par satellite innovantes, pour répondre à une demande croissante en collecte de données, de mappage interactif et de réseau spécialisé.

Lors de la première phase, TANGO a étudié plusieurs projets GMES concernant la gestion des risques et des crises, la mer, la couverture terrestre, l'atmosphère, la sécurité et l'aide humanitaire, afin d'identifier les besoins spécifiques en télécommunications. Ces exigences ont alors été rassemblées dans une base de données par une interface Web dédiée.

Certaines tendances ont été détectées, mettant en évidence les principaux avantages attendus des télécommunications, comme un accès plus rapide aux services GMES, une couverture mondiale et un équipement facile à installer en situation d'urgence.

Les principaux éléments et technologies de télécommunications ont alors été adaptés, développés et validés dans le cadre du projet. Il s'agissait notamment d'une collecte plus performante des données in situ grâce à l'intégration de meilleures communications bidirectionnelles à l'aide de terminaux mobiles, de débits supérieurs et de fonctions de messagerie sur des distances plus longues. En outre, un service haut débit a été mis à disposition des utilisateurs fixes et mobiles pour renforcer la fiabilité de la diffusion des données, puis il a été adapté aux applications GMES. Le projet a conduit neuf démonstrations fructueuses.

Le projet TANGO a montré que les télécommunications satellite apportent des avantages aux utilisateurs et aux citoyens, à chaque étape de la chaîne de valeur GMES. Elles permettent aux pays dotés d'une infrastructure insuffisante d'accéder à de nouvelles technologies et services, et de s'assurer que les informations en temps réel soient mises à la disposition des utilisateurs dans les meilleurs délais. Ce point est essentiel pour gérer les crises et les problèmes de sécurité et de protection de l'environnement, tels que la lutte contre la pollution.

En résumé, le projet TANGO a montré que des technologies opérationnelles efficaces existent pour répondre aux besoins de la communauté GMES, et que les télécommunications continueront de jouer un rôle clé. L'avenir de GMES continuera de dépendre de la mise en place de services de télécommunications hautement efficaces.

Informations connexes