Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Garder un oeil sur l'atmosphère et les océans de la Terre

Avec les sciences et la technologie adéquates en place, un système complet intégré d'«Observation terrestre» (OT) à l'échelon européen est désormais en notre possession. De nombreuses recommandations ont été émises afin d'effectuer la transition depuis la recherche jusqu'à la phase opérationnelle.
Garder un oeil sur l'atmosphère et les océans de la Terre
L'humanité a tiré grand profit du développement de la science de l'observation terrestre au cours du siècle dernier. Par exemple, les prévisions météorologiques sont devenues de plus en plus fiables pour des périodes de temps plus longues.

Des données provenant d'une grande variété de disciplines sont collectées à la surface, dans l'air et, de plus en plus, dans l'espace. Le projet «Harmonised coordination of the atmosphere, land and ocean integrated projects of the GMES backbone» (HALO) a reçu un financement européen afin de faire face au défi consistant à mettre cet énorme volume de données à notre disposition.

En fait, HALO a cherché à intégrer les résultats de trois projets distincts financés par l'UE relatifs à la terre, les océans et l'atmosphère. Tous ces projets s'inscrivent dans l'initiative «Surveillance mondiale pour l'environnement et la sécurité» (GMES) visant à optimiser l'observation terrestre en Europe.

Les trois systèmes étant connectés, il est nécessaire de partager les données, notamment l'échange d'espèces chimiques mais également la chaleur, le momentum et la radiation entre les systèmes. Les priorités ont été attribuées par HALO, telles que l'amélioration de la validité de ces flux appelés interfaciaux pour les aérosols, l'eau et le dioxyde de carbone.

Des travaux ont également été effectués afin de trouver des solutions communes pour un formatage, un transfert et un stockage de données plus efficaces. Ces derniers ainsi que d'autres recommandations sont mis en oeuvre par les projets participants dans le but ultime d'évoluer depuis la phase de recherche jusqu'à un système totalement opérationnel.

Informations connexes