Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

IST-BONUS — Résultat en bref

Project ID: 015871
Financé au titre de: FP6-IST
Pays: Grèce

Aider les chercheurs en TIC à devenir directeurs de recherche

Un projet européen a renforcé la base de recherche des nouveaux membres de l'UE ainsi que des pays aspirants dans le domaine des technologies de l'information et de la communication (TIC) et des applications et services commerciaux.
Aider les chercheurs en TIC à devenir directeurs de recherche
L'objectif du projet IST-Bonus était d'aider les organismes tels que les universités, centres de recherche, l'industrie et les PME innovantes dans leurs pays respectifs à renforcer leur participation aux programmes de recherche financés par l'UE dans des domaines tels que le télétravail et les activités économiques en ligne. Le télétravail et les activités économiques en ligne permettent aux entreprises et aux individus de proposer de meilleurs produits et services mieux adaptés au moyen des TIC, ce qui contribue à rendre l'Europe encore plus compétitive.

De nombreux organismes très compétents et motivés possèdent déjà les compétences et le talent nécessaires pour devenir des leaders en recherche européenne dans les TIC. Mais la transition vers la scène européenne de la recherche constitue une véritable gageure. IST-BONUS, un consortium de 12 partenaires de 11 États membres européens, a soutenu les efforts des nouveaux États membres et pays candidats en améliorant la recherche et en aidant les parties prenantes de ces pays à se mettre en réseau avec les principaux acteurs de la recherche établis. Plus de 10\;000 organisations en ont bénéficié.

Au cours des dernières années, la Commission européenne a lancé des initiatives en faveur des organismes de ces pays, qui avaient permis de renforcer leur participation dans la recherche soutenue par l'UE. Plusieurs conférences, sessions de formation et évènements de mise en réseau avaient été organisés. Mais en plus de ces actions de la CE, les organismes de ces pays devaient considérablement s'appuyer sur leurs propres ressources et faire preuve d'ingéniosité. C'est précisément là que la contribution d'IST-Bonus s'est révélé la plus utile.

Le projet a tout d'abord identifié les organismes ayant le potentiel de se positionner en tant que leaders de la recherche. Il a ensuite établi deux ensembles d'activités, l'un se concentrant sur la quantité et l'autre sur la qualité. Les activités consacrées à la quantité s'articulaient autour d'un processus à trois étapes dans lequel les organismes participant devaient tout d'abord s'engager dans des sessions de promotion et de sensibilisation. La seconde étape impliquait l'organisation de journées d'informations et de séminaires. Enfin, la troisième étape impliquait la mise en réseau et les rencontres de partenariat lors de conférences internationales dans le domaine de l'informatique.

La seconde catégorie d'activités se concentrait principalement sur l'augmentation du nombre d'organismes connectés dans les pays participants respectifs, ce qui inclut un certain nombre d'activités qualitatives diverses dont des audits, des plans d'action et des feuilles de route pour l'excellence du domaine.

Les efforts d'IST-Bonus ont permis aux chercheurs des nouveaux États membres de l'UE et aux pays candidats de satisfaire les opportunités et défis que présentent les TIC émergeantes.

Informations connexes