Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

PREDFIRE-NANO — Résultat en bref

Project ID: 13998
Financé au titre de: FP6-NMP

La nanotechnologie et la sécurité en cas d'incendie

L'étude de l'initiation et de la propagation des incendies sur de petites échelles en laboratoire a entraîné des résultats applicables sur des échelles plus importantes en vue de sauver des vies.
La nanotechnologie et la sécurité en cas d'incendie
Malgré les progrès réalisés dans la prévention d'incendies, de nombreuses vies sont encore perdues chaque année dans des accidents connexes. La technologie a constitué un allié important et à l'heure actuelle, l'ère de la nanotechnologie ouvre la porte à de nombreuses opportunités pour surmonter les défaillances des produits de sécurité en cas d'incendie.

Un excellent exemple est le remplacement des matériaux ignifuges, qui éliminent l'ozone de la stratosphère et ont d'autres impacts environnementaux, associés aux polymères nanocomposites. Des recherches importantes dans ce domaine ont été financées par l'Union européenne.

Un obstacle est le manque de tests normalisés pour déterminer l'inflammabilité et les autres propriétés combustibles de ces nouveaux matériaux étant donné que les tests actuels ne sont pas adaptés. Ce défi a été relevé par les participants du projet Predfire-nano («Predicting Fire Behaviour of Nanocomposites from Intrinsic Properties»).

Plusieurs polymères nanocomposites ignifuges ont été sélectionnés pour être étudiés et évalués en laboratoire selon différentes techniques. De plus, des modèles de dynamique numérique des fluides (CFD) ont été exploités pour prédire le comportement à plus grande échelle en fonction des données rassemblées en laboratoire. Des tests avec des revêtements expérimentaux ont été menés au cours du projet.

Bien que les problèmes associés au retardement de l'ignition et à la réduction de production de fumée demeurent, des progrès considérables ont été réalisés pour réduire l'inflammabilité. Il convient de faire remarquer que le profil environnemental des polymères nanocomposites candidats était renforcé par le fait qu'ils peuvent être fabriqués à partir de matériaux recyclés.

Informations connexes